12,35 milliards de l’UE et la Coopération allemande en appui au processus...

12,35 milliards de l’UE et la Coopération allemande en appui au processus de décentralisation au Togo

SHARE
image_pdfimage_print

12,35 milliards de F CFA, c’est l’enveloppe financière que l’Union Européenne (UE) et la Coopération allemande (GIZ) viennent de mettre à la disposition du Togo en appui au processus de décentralisation en cours dans le pays.

Ce soutien rentre dans le cadre du « Programme Décentralisation et Gouvernance locale » (ProDeGol) officiellement lancé ce lundi à Lomé par le Ministre Payadowa Boukpessi en charge de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, en présence des ambassadeurs Nicolás Berlanga Martínez de l’UE et Christoph Sanders de l’Allemagne.

Selon le ministre Payadowa Boukpessi, le ProDeGol vient renforcer l’appui qu’apporte depuis 2013, la coopération allemande pour l’amélioration de la décentralisation et de la gouvernance locale dans trois villes du Togo notamment Tsévié, Kpalimé et Sokodé ; Ceci, dans le cadre d’un programme dénommé « Bonne Gouvernance et Décentralisation ».

Au-delà de ces trois localités, les actions du ProDeGol vont en effet couvrir toutes les régions économiques du Togo. Le Programme vise l’amélioration des conditions de mise en œuvre du processus de décentralisation au niveau national et sous-national pour une meilleure gouvernance locale et l’accès des citoyens aux services municipaux.

Les activités du programme vont s’articuler autour de quatre principaux champs d’interventions notamment le renforcement des capacités du ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, l’amélioration de la gouvernance locale, l’organisation de la décentralisation fiscale, et la modernisation des services de l’état civil.

« En plus des trois communes où nous avons été actifs (Kpalimé, Tséié et Sokodé), des équipes techniques, administratives et logistiques seront établies à Atakpamé, Kara et Dapaong. Un rayonnement des actions à mener est prévu en direction des communes de Mango (région des savanes), de Bassar et Pagouda (région de la Kara), de Sotouboua et Tchamba (région centrale), d’Amlamé (région des plateaux) et de Tabligbo (région maritime) », a souligné le Dr. Omnia Aboukorah-Voigt, chef du Programme Décentralisation et Gouvernance locale.

« Ces communes de rayonnement sont identifiées du fait de leur potentiel à devenir des pôles de croissance », a-t-elle expliqué.

Pour le Chef de la délégation de l’UE au Togo,  cet accompagnement au processus de décentralisation va introduire une nouvelle culture de gouverner dans le pays. « C’est un investissement qui va aller bien au-delà de ce projet et des élections locales », a indiqué Nicolas Berlanga Martinez.

Le ProDeGol couvre la période 2017-2021.

Cris DADA