La 5ème édition du Festival des Arts de Défalé prévue du 04...

La 5ème édition du Festival des Arts de Défalé prévue du 04 au 08 avril 2018

SHARE
Exhibitions de groupes de danses folkloriques (archives)
Exhibitions de groupes de danses folkloriques (archives)
image_pdfimage_print

On en sait un peu plus sur les contours de la 5ème édition du Festival des Arts de Défalé (FADEF). La cérémonie officielle de lancement dudit évènement pour le compte de cette année s’est déroulée ce jeudi 22 mars 2018 à Lomé.

Le FADEF se déroulera cette année du 04 au 08 avril prochain autour du thème : « l’artisanat et l’innovation artistique pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable ». Ce festival qui se veut un véritable carrefour national contemporain de promotion de l’art local, de la diversité et du brassage culturel, entre dans le cadre des festivités marquant la célébration de la fête traditionnelle Sintu-Djandjaagou dans la préfecture de Doufelgou.

A en croire Gaëtan Kpadjeba, commissaire à la communication du FADEF, c’est dans la dynamique du développement durable qui connait depuis septembre 2015 un nouveau tournant avec l’adoption par les Nations Unies, des Objectifs de Développement Durable (ODD) que le FADEF se veut être plus utile à la société en faisant de ces questions de l’heure, une réelle priorité.

Cette 5ème édition qui prend en compte l’ODD 13 veut contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, raison pour laquelle les organisateurs mettent en œuvre le projet intitulé « un écolier, deux arbres ». A terme, ce sont des centaines d’élèves de quelques établissements scolaires de la préfecture de Doufelgou et de ses environs qui mettront en terre chacun deux plants le 1er juin prochain et recevront en contrepartie à la rentrée prochaine des kits scolaires.

Également au programme de l’édition 5 du FADEF, des circuits touristiques, un concours artisanal et de musique doté de prix, des activités de vulgarisation du savoir-faire local, des jeux concours populaires, des courses pour découvrir le paysage, des conférences thématiques, des exhibitions de groupes de danses folkloriques de la région de Kara et d’ailleurs, des contes relatant les traditions etc…

Cette initiative est saluée par le représentant du Ministre en charge de la culture, M. Arouna Madohona pour qui les activités du FADEF s’inscrivent dans la vision de la politique culturelle du Gouvernement qui vise la revalorisation des valeurs culturelles du Togo.

Depuis la 1ère édition de ce festival, en moyenne 5.000 personnes sont mobilisées chaque année autour des activités portées par l’association « Culture Paix et Développement ».

Jacob A.