Assemblée générale de la Chambre Régionale de Métiers (CRM) des Plateaux

Assemblée générale de la Chambre Régionale de Métiers (CRM) des Plateaux

SHARE
Photo de famille des participants
Photo de famille des participants
image_pdfimage_print

Le bilan des activités de la Chambre Régionale de Métiers des Plateaux (CRM-Plateaux) a fait l’objet d’une assemblée générale tenue les 26 et 27 mars derniers à Atakpamé.

Placée sous le thème « Ensemble pour un artisanat plus prospère, créateur d’emplois et de richesses pour l’épanouissement des populations », cette assemblée appuyée par la coopération Allemande et l’ONG Bornefonden, a permis de présenter aux délégués, les rapports moral et financier, le plan d’action opérationnel, les règlements financiers, le code pour le règlement des conflits ainsi que l’assistance sociale de la Chambre Régionale de Métiers.

Les rapports moral et financier font état d’une amélioration des prestations ainsi que l’augmentation du nombre des adhérents. Créée en 1998 et installée officiellement le 14 mars 2002, la CRM-Plateaux compte aujourd’hui environ 11.600 membres. Elle a pour objectif d’organiser les corps de Métiers, l’apprentissage et leurs promotions.

À l’issue des travaux, le président de CRM-Plateaux Gouroussa Karamoa a non seulement adressé ses sentiments de reconnaissance et de gratitude au Ministère en charge de l’artisanat qui, dit-il, ne cesse de se battre pour l’émergence du secteur de l’artisanat en général et en particulier des Chambres Régionales de Métiers. Il a aussi félicité le gouvernement dans sa vision de prévoyance en créant les CRM, carrefours de rencontre d’idées des artisans et artisanes pour la promotion de leurs entreprises et de l’émergence de l’économie nationale.

L’ouverture des travaux a été présidée par le Secrétaire général de la préfecture de l’Ogou, M. Kondo Bitho Pépin en présence d’un représentant de la Chambre de Métiers de Cologne (CMC) en la personne de M. Edem Tsede ainsi que du représentant de la Ministre Victoire Tomégah-Dogbé en charge du Développement à la Base et de l’Artisanat.

Evrard NOMANYO