Photo de famille

Atakpamé : Formation des sages femmes sur la réduction de la mortalité maternelle et néonatale

C’est ce jeudi 12 juillet que prennent fin à Atakpamé dans la préfecture de l’Ogou, les travaux d’un atelier de formation de quatre jours à l’endroit d’une centaine de sages femmes et des infirmières de toutes les régions du Togo sur les soins essentiels et la réanimation du nouveau-né.

Cette formation organisée par la Société Togolaise de Pédiatre (SOTOPED) en collaboration avec des experts américains et avec l’appui de l’UNICEF est placée sous les thèmes « aider les mères à survivre  et aider les bébés à respirer ». Elle vise à consolider la capacité des participantes selon l’approche HBB et la compétence de 4 nouveaux formateurs de la région des Plateaux et celle maritime.

Le Directeur par intérim de la Direction de la santé de la mère et de l’enfant, Dr Agossou Abram, représentant le Ministère de la Santé, a à l’ouverture des travaux expliqué que des insuffisances persistent dans l’accès aux soins obstétricaux et néonataux d’urgence entre le milieu rural et urbain et dans la couverture de certaines interventions.

« Face aux défis posés par la santé de la mère et du nouveau-né, le Togo à l’instar des autres pays, a souscrit à différentes initiatives et a ratifié de nombreux engagement sous régionaux, régionaux et internationaux parmi lesquels figurent les ODD visant à induire dans les Etats, un développement inclusif et durable », a-t-il indiqué.

Pour le Dr Toke Yaovi , chargé de la vaccination et de la santé nouveau à l’UNICEF, il est scientifiquement prouvé qu’il est possible d’éviter deux tiers des décès de nouveau-nés par des soins essentiels et des gestes de réanimation simple et que l’accouchement dans de bonnes conditions et des soins néonatals efficaces sont essentiels pour éviter ces décès dont les principales causes sont les naissances prématurées ou les faibles poids de naissance, l’asphyxie à la naissance et les infections.

Les participantes ont au cours de ces 4 jours, été outillées sur 5 thématiques notamment le contexte et la situation de la santé néonatale dans le monde et au Togo, les soins essentiels au nouveau-nés, les soins spécifiques destinés aux nouveau-nés malade à la naissance, les soins aux nouveau-nés de mères atteintes de maladies spécifiques, et le transfert des nouveau-nés d’une structure à une autre, et la communication dans le domaine de la santé néonatale.

De notre correspondant à Atakpamé, Évrard NOMANYO