En attendant de nouvelles manifestations, l’opposition remobilise ses troupes à travers des...

En attendant de nouvelles manifestations, l’opposition remobilise ses troupes à travers des meetings

SHARE
Jean Pierre Fabre au meeting d’Agoè Zongo
Jean Pierre Fabre au meeting d’Agoè Zongo
image_pdfimage_print

Baguida, Avénou et Agoè Zongo sont les trois quartiers de Lomé choisis ce dimanche 27 Mai par la coalition des 14 partis de l’opposition pour animer des meetings de remobilisation de la population en prélude à de nouvelles manifestations que ce regroupement de partis compte organiser dans les prochains jours pour faire pression sur le pouvoir de Faure Gnassingbé.

Pour les responsables de la coalition en effet, les manifestations ne sont pas abandonnées de même que leurs revendications politiques qui portent essentiellement sur le retour à la Constitution originelle de 1992, le vote des togolais de l’étranger, la révision du cadre électoral et la libération des détenus politiques entre autres.

« Nous allons reprendre les manifestations comme avant. Ce n’est pas parce que nous faisons les meetings que les manifestations sont abandonnées. Les meetings que nous organisons, ce n’est pas pour remplacer les manifestations. C’est pour être encore plus en contact de nos populations et leur demander de rester éveillée. Ce que nous cherchons, nous allons l’avoir », a déclaré au meeting d’Agoè Zongo, le leader de l‘ANC et chef de file de l’opposition, Jean Pierre Fabre.

Même son de cloche aux autres meetings où les autres leaders de la coalition ont invité les populations à se mobiliser davantage pour les prochains mots d’ordre.

Le Togo est toujours dans l’attente de la reprise du dialogue entre les acteurs politiques. Les négociations avaient été entre temps suspendues depuis le 23 Mars dernier. Ces derniers temps, les tentatives de manifestation de l’opposition se sont soldées par un échec à cause d’un manque de consensus avec l’autorité publique au sujet des itinéraires.

David