Le ministre Sani Yaya et Mme Khadidia DIABI

La BAD octroie 7,47 milliards de F CFA en appui budgétaire au Togo

Au titre du Programme d’Appui à la Promotion de l’Agrobusiness (PAGPA), le Groupe de la  Banque Africaine de Développement (BAD) a accordé au Togo, un appui budgétaire évalué à 9,53 millions d’Unité de Compte (UC), soit environ 7,47 milliards de FCFA.

Ce soutien financier se décompose en deux dons, l’un du Fonds africain de développement (FAD) d’un montant de 2,32 millions d’UC (1,82 milliards de FCFA)  et un autre au titre de la Facilité d’appui à la transition (FAT) d’un montant de 7,21 millions d’UC (5,65 milliards de FCFA).

Selon la Responsable pays de la BAD au Togo, le Programme d’Appui à la Promotion de l’Agrobusiness a pour objectif de contribuer  à la création des conditions favorisant une croissance économique inclusive. « Cet appui budgétaire s’attachera à soutenir l’essor d’un environnement favorable aux investissements dont principalement le développement de l’agrobusiness »,  a expliqué Mme Khadidia DIABI lors de la signature de l’accord  de don jeudi dernier à Lomé.

Ce programme permettra également de renforcer la  capacité de mobilisation des ressources internes afin de soutenir les investissements publics requis pour le développement de l’agriculture et ses chaines de valeurs.

Le ministre Sani Yaya en charge de l’Economie et des finances a témoigné sa reconnaissance et sa gratitude aux premiers responsables de la BAD pour leur accompagnement en faveur du développement du Togo.

Il faut souligner que ce financement intervient après celui de la Banque mondiale évalué à plus de 58 milliards de F CFA pour le financement de trois nouveaux projets de développement au Togo.

Cris DADA