Mathilde Amivi Petitjean en compétition

JO de Pyeongchang 2018 : Une nouvelle chance pour Amivi Petitjean

Les choses n’ont pas été faciles pour la seule représentante du Togo à l’édition 2018 des Jeux Olympiques (JO) d’hiver qui se déroulent actuellement à Pyeongchang en Corée du Sud.

Mathilde Amivi Petitjean a fait son entrée dans la compétition ce mardi 13 février en ski de fond pour dame. Dans sa première épreuve, l’athlète s’est classée à la 59ème place lors de l’étape des qualifications. Un rang synonyme d’élimination dans cette discipline.

Le natif de Kpalimé a tout de même une autre chance à saisir dans la compétition, cette fois-ci sur les 10 km. Ce sera le jeudi 15 février prochain.

Amivi Petitjean a toujours affiché son optimisme dans sa discipline depuis son arrivée à Pyeongchang et au cours des entrainements sous une température polaire de -20° C. A l’issue de sa première démonstration, elle peut quand-même se réjouir de ce qu’elle a réussi à devancer des concurrentes venues de la Roumanie, d’Australie ou encore de la Croatie.

Il faut souligner que c’est la deuxième fois que Mathilde Petitjean participe aux jeux olympiques d’hiver après Sotchi (Russie) en 2014.

David




Des joueurs de l'As Togo Port

Football : Mauvaise entame pour l’AS Togo Port en Ligue des Champions

Le club de l’AS Togo Port de Lomé a mal entamé le tour préliminaire aller de la Ligue africaine des champions 2018 de la Confédération africaine de football (CAF). En déplacement au Congo ce samedi 10 février, les éléments du coach Ayivi Ekouévi ont été battus deux buts à un (2-1) par l’AC Léopards de Dolisie.

Les trois buts de la rencontre ont été marqués au cours de la seconde partie de la rencontre. Les congolais seront les premiers à ouvrir le score à la 49ème minute par l’entremise de Masonbo Lino. Les togolais vont égaliser à la 68ème minute par l’intermédiaire de Nayo Ayeba. La joie des portuaires ne sera que de courte durée car deux minutes plus tard, l’AC Léopards a réussi à mettre un deuxième but suite à une frappe de Sydney Dorlich Gandze.

Pour avoir marqué à l’extérieur, l’équipe de l’AS Togo Port a tout de même une chance de qualification. Pour ce faire, ils doivent remporter le match retour prévu dans deux semaines à Lomé sans encaisser de but, ou de gagner par deux buts d’écart. La compétition se poursuit ce dimanche 11 février avec au total une douzaine de rencontres.

Cris DADA




Des joueuses des clubs ATHLETA FC de Lomé et BELLA FC de Kara (archives)

Football/ Le Togo se prépare pour la Coupe des Nations de l’UFOA-B Dames

Le Togo affute ses armes pour le tournoi de football féminin de la zone B de l’Union des Fédérations Ouest-Africaines de Football (UFOA) qui se déroulera du 14 au 24 février 2018 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Par un communiqué signé de son secrétaire général Pierre Lamadokou, le bureau exécutif de la Fédération Togolaise de Football (FTF) vient de convoquer dans le cadre de la participation de l’Equipe nationale féminine, une quarantaine de joueuses pour un regroupement à partir de ce samedi 06 janvier à Lomé. Ces joueuses seront encadrées dans les travaux de préparation par un staff technique sur une période d’une semaine.

La Coupe des Nations de l’UFOA-B Dames verra la participation de 08 pays de la zone notamment le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Niger, le Nigeria, le Sénégal (pays invité) et le Togo.

Voici la liste des joueuses convoquées :

Gardiennes de but : Nadjombe Naffissatou (Futurs stars), Bagnim Diallo Kafui(Athleta), Amouklou Amè (Amis du monde), Azankpo Adjowa Rachel (Ahe fc), Kpandessi Reine Christine (Bella fc).

Joueuses de champ : Woedikou Mafille, Ayao Adjo, Zioklou Happy, Konou Bertille, Afangninou Akossiwa, Houndjo-Tete Dede (Athleta), Kparanta Rakietou, Badate Nathalie, Aboudou Rachida, Sama Koudoukalo, Adinda Mously(Amis du monde), Belei Bire, Kaglan Ayawoa, Akiti Yawa (Tempête), Ndjambara Amiratou, Gnitegma Odette (Futurs stars), Dogbé Akossiwa, Salou Fatima, Yaya Tekyatou(Swallows), Atsu Aku Gladys (Winners), Koudaya Marie M., Koudaya Marie CI(Ahe fc), Amemado Ayelé, Assigno Eya Akoko (Apashe), Agbogan Adzo (Espérance), Akossi Ablavi, Ouro-Akpo Hamdiatou, Idrissou Zahiratou (Pilotes), Gbagbayi Essivi (Us Amou), Bodi Memounatou (Étoile fc) Kadanga Solim (Gazelle fc), Atchassibini Thémila (New star), Agbante Alewa (Lionnes fc), Bagna Baledigma (Djara fc), Bilakine Bikpatim (Djabir fc).

La Rédaction




Le DG du CTEF saluant un coureur

Une course populaire pour agrémenter les activités de la 14ème foire internationale de Lomé

Il n’y a pas que les activités commerciales à la 14ème foire internationale de Lomé. Le sport est également mis à contribution pour agrémenter les manifestations de cette fête foraine. C’est dans ce cadre que l’administration du Centre togolais des expositions et foires de Lomé a organisé dans la matinée d’hier dimanche, des courses populaires à l’endroit des professionnels et amateurs.

L’objectif de cette activité sportive est de permettre aux participants de faire valoir leurs compétences athlétiques, et par la même occasion, faire comprendre l’importance des exercices physiques pour le bien-être et la santé des populations.

C’est le directeur de la foire, Johnson Kuéku Banka qui a donné le coup d’envoi de cette activité sportive au niveau du carrefour de la société Mèche Amina pour les dames et à la colombe de la paix pour les hommes.

Chez les hommes, c’est Aklésso Tigonguélé qui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée après avoir parcouru la distance de 7,200 km alors que chez les dames, c’est Mlle Tchatom Chouchou qui, tout comme l’année passée, décroche la première place sur une distance de 4,200 km.

Au finish, les cinq premiers de chaque catégorie ont reçu des enveloppes et des cadeaux de même que les vingt premiers ont été également récompensés.

Afin d’inciter toute la population à participer aux activités sportives, une troisième course a été par ailleurs organisée sur une courte distance entre la Maison du HADJ et le site de la foire.

Le directeur du CETEF s’est réjoui de l’engouement suscité autour de cette manifestation car dit-il, le nombre de coureurs pour cette troisième édition de la course a doublé par rapport aux deux premières éditions. « Même le directeur général de la gendarmerie était là avec sa troupe. C’est une parfaite réussite. Certains sponsors étaient aussi visibles sur les t-shirts. Tout cela participe à la promotion de l’événement », s’est réjoui Johnson Kuéku Banka.

La Rédaction




Une image de la 1ère rencontre

Togo/ Championnat D1 de football : Belle entame pour ESPOIR FC de Tsévié

Le championnat national de football de première division a démarré ce week-end au Togo pour le compte de la saison sportive 2017-2018. Samedi en match avancé pour le compte de la première journée, le promu Espoir FC de Tsévié a surpris le champion en titre, l’AS Togo Port au stade municipal de Lomé en remportant la rencontre sur le score étriqué d’un but à zéro (1-0).

ESPOIR FC de Tsévié du coach Amavi Patatou entame donc de fort belle manière ce championnat national de football de première division. L’unique but de ce premier match est intervenu dans le temps additionnel (93ème minute), une œuvre de l’attaquant Klidjè Thibault qui a réussi à lober le goal Jean-Robert Klomegan à la suite d’une erreur d’inattention de la défense portuaire.

Les autres rencontres de cette première journée se poursuivent ce dimanche 19 novembre.

A Tchamba, l’US Koroki croise les crampons avec Gomido de Kpalimé tandis que Kotoko de Lavié se déplace au municipal de Lomé pour affronter Agaza. A Kara, l’ASCK joue Anges FC de Notsè. A Sokodé, Semassi sera face à Unisport alors que l’ASKO de Kara se déplace à Bassar pour affronter Gbikinti de la localité. A Agoè dans la banlieue nord de Lomé, l’AS OTR joue Maranatha FC de Fiokpo. Le plus long déplacement de cette première journée sera effectué par Dyto FC de Lomé qui se rend à Dapaong dans la région des savanes pour jouer Foadan FC de la localité.

Il faut signaler que le coup d’envoi officiel du démarrage du championnat a été donné par le ministre Guy Madjé Lorenzo en charge des sports et le Président de la Fédération Togolaise de Football (FTF), Guy Akpovy.

David




Une phase de jeu entre maliennes et togolaises

Lomé : Fin de la 1ère CAN de Basket « 3X3 » avec le sacre des nigérians et maliennes

La première édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de Basket-ball à trois (3X3) a pris fin dimanche 05 novembre à Lomé avec le sacre des nigérians du côté des messieurs, et des maliennes au niveau des dames.

En finale, les nigérians ont dominé la Côte d’Ivoire sur le score de 21 à 09. Au tableau féminin, le Mali a réussi à s’imposer dans un match très engagé face au Nigeria avec seulement un point d’écart, soit (12-11).

Au niveau des rencontres comptant pour la troisième place, l’Ouganda a dominé la Côte d’Ivoire sur le score de 16 point contre 13 au niveau des dames tandis que l’Egypte courbait l’échine face au Madagascar (17-18) chez les hommes.

Dans cette compétition, les Togolais ont été éliminés en quarts de finale par le Madagascar 20-17. Les togolaises de leur côté, avaient entre temps prématurément quitté la compétition dès le premier tour après trois défaites en quatre sorties : 7-9 face au Mali, 21-7 contre le Nigeria et 15-17 face à l’Egypte. L’unique victoire a été enregistrée face à la Mauritanie 15-03, insuffisante pour continuer dans le tournoi.

In fine, c’est sur une note de satisfaction qu’a pris fin ce tournoi de basket, une nouvelle discipline très intense qui fera son entrée dans les jeux olympiques à compter de 2020.

Cette première édition de la Can de basket 3X3 a regroupé 12 équipes nationales notamment l’Ouganda, le mali, la Gambie, l’Egypte, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, la Nigéria, le Niger, la Madagascar, le Ghana, le Bénin et le Togo.

Cris DADA




Une phase de jeu

Football : L’AS-Togo Port enlève l’édition 2017 de la super coupe du Togo

L’AS-Togo Port a remporté ce dimanche 15 octobre au stade municipal de Lomé, la deuxième édition de la super coupe du Togo en venant à bout de Sémassi de Sokodé dans la séance des tirs au but (4-3), deux buts partout (2-2) à l’issue du temps réglementaire.

Les portuaires n’avaient pourtant pas eu la tâche facile au cours de ce match face aux guerriers de Tchaoudjo. Le joueur Hunlédé Kissimbo de l’AS-Togo port sera le premier à trouver le chemin des filets adverses dès la 6ème minute de jeu. L’égalisation interviendra à la 9ème minute grâce à une œuvre de Donou Kokou. A la 33ème minute, Ouro-Sama Hakim doublera la mise pour le compte de l’AS-Togo Port qui se fera rejoindre à la 90ème minute de jeu suite à un but de Razak Coulibaly de la formation de Sémassi.

C’est donc dans les épreuves des tirs au but que l’As-Togo Port tirera son épingle du jeu, cette équipe qui avait tout gagné la saison dernière en remportant le championnat national de football de première division et la coupe de l’indépendance.

Cette super coupe annonce la nouvelle saison sportive 2017-2018 dont le démarrage est prévu pour le 22 octobre prochain.

David




Football : La CAF à la recherche d’un nouveau pays pour abriter le CHAN 2018

Réunis ce samedi 23 septembre à Accra au Ghana, les responsables de la Confédération Africaine de Football (CAF) ont retiré au Kenya, l’organisation du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) prévue pour début 2018. Dans la foulée, le Comité exécutif de la CAF a accordé un délai de sept (07) jours aux différentes associations nationales désireuses d’organiser le prochain CHAN, de pouvoir faire acte de candidature.

Le Kenya ne sera donc plus le pays organisateur du prochain CHAN comme initialement prévu. Les raisons évoquées par les responsables de la CAF sont d’ordre technique et sécuritaire.

D’abord le retard dans les travaux car selon les informations, trois des quatre stades censés accueillir les matches ne sont pas totalement prêts, alors que la compétition démarre en début d’année (à partir du 12 janvier). « A une écrasante majorité des membres présents, il a été décidé du retrait de la compétition au Kenya au regard des retards accumulés et de différents rapports des missions d’inspection conduites dans le pays, dont la dernière s’est déroulée du 11 au 17 septembre 2017 », lit-on dans un communiqué rendu public sur le site internet de la CAF.

Il y a ensuite l’instabilité sociopolitique actuelle du pays, suite à un nouveau report de l’élection présidentielle, une situation qui ne rassure pas les dirigeants du football africain.

L’identité du nouveau pays hôté de la compétition sera dévoilée dans un délai de 15 jours maximum à compter de l’ouverture de l’appel à candidatures.

Le CHAN est la deuxième plus grande compétition de football sur le continent africain. Contrairement à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), ce championnat  regroupe les joueurs locaux de seize équipes africaines. La dernière édition organisée au Rwanda en 2016, a été remportée par la République Démocratique du Congo (RDC).

David S.




Une image de la rencontre

Football : Le Togo éliminé du tournoi de l’UFOA 2017

Les Éléphants de la Côte d’Ivoire ont éliminé ce mardi 12 septembre, les Éperviers du Togo au tournoi de l’Union des Fédérations Ouest Africaines de football (UFOA) qui se joue actuellement en terre ghanéenne.

Les poulains du coach Abalo Dosseh ont été battus lors des séances des tirs aux buts (4-3), après un score nul et vierge 0-0 à l’issue du temps réglementaire. Selon les règles du jeu, il fallait en effet remporter ce premier match, synonyme de qualification pour les phases de poule avant de prétendre continuer la compétition.

Comme aux éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN 2018) il y a quelques semaines, les Éperviers locaux ont encore laissé filer une chance en séance de tirs aux buts.

Avec cette victoire, les Éléphants rejoignent le groupe B aux côtés du Sénégal, du Niger et du Bénin. Ce tournoi prend fin le 24 septembre prochain.

La Rédaction




Emmanuel Adebayor

Le président turc Recep Tayyip Erdogan demande la prorogation du contrat d’Emmanuel Adebayor

Depuis son engagement avec le club turc d’Istanbul Basaksehir, Emmanuel Adebayor ne cesse d’émerveiller de part ses prestations. Ses récentes performances en tour préliminaire de la Ligue européenne des champions ont encore séduit plus d’un, y compris Recep Tayyip Erdogan qui a affiché son souhait de voir l’emblématique capitaine des Éperviers du Togo rester pour encore au moins deux ans à Istanbul.

Le président turc, lui qui a été un footballeur semi-professionnel dans sa jeunesse, est en réalité, un passionné du foot et un fervent supporter du club Istanbul Basaksehir.

C’est donc tout naturellement que le président Erdogan veut voir Adebayor rester à Istanbul. Selon les informations, il aurait déjà d’ailleurs conseillé aux dirigeants de Basaksehir de prolonger de deux ans, le contrat de l’ancien joueur du Réal Madrid, un contrat qui devait s’achever le 30 juin 2018. L’accord pourra être conclu très prochainement si tout va bien.

Du haut de ses 33 ans, l’attaquant togolais a été mercredi dernier, le grand artisan de la qualification de son club pour les barrages de la Ligue Européenne des Champions. Face aux belges du FC Bruges, il a réussi à marquer un but avant de délivrer plus tard, une passe décisive à son coéquipier pour le score de 2-0 (3-3 au match aller) aux yeux d’un certain Recep Tayyip Erdogan présent dans les tribunes.

Cris DADA