Logo de la FTF (image d’illustration)

Togo/ Football : Un membre du Comité exécutif de la FTF provisoirement suspendu

Un membre du Comité exécutif de la Fédération Togolaise de Football (FTF) en la personne de Lawson Laté Mawulé est provisoirement et à titre conservatoire, suspendu de ses fonctions par le Comité d’Urgence de la Fédération.

Selon un communiqué en date du 04 Mai 2018 et signé du secrétaire général de la FTF, Pierre Lamadokou, cette décision prise par le Comité d’Urgence, rentre dans l’intérêt de la Fédération. Lawson Laté Mawulé est en effet cité dans une affaire de tentative de corruption lors d’un match de la Confédération Africaine de Football (CAF), où il était le Commissaire du match.

« Cette suspension fait suite à la procédure disciplinaire ouverte contre Monsieur Lawson Laté Mawulé par la Confédération Africaine de Football (CAF) pour tentative de corruption lors du match Deportivo Niefang (Equatorial Guinea) contre Williamsville Athletic Club (Côte d’Ivoire) disputé le 18 avril 2018 à Bata en Guinée Equatoriale », explique le communiqué de la FTF.

« Le Comité d’Urgence qui a écouté Monsieur Lawson Laté Mawulé, estime que les faits qui lui sont reprochés en sa qualité de Commissaire désigné par la CAF sur ledit match constituent une infraction grave au regard des règlements de la FIFA, de la CAF et de la FTF et nécessitent la prise de mesure conservatoire dans l’intérêt du football togolais », poursuit le document qui précise que cette suspension durera, tant qu’elle n’aura pas été levée expressément, étant entendu qu’une décision du jury Disciplinaire de la CAF devra être prise dans les plus brefs délais.

Cris DADA




Une image de la rencontre entre Gbohloesu et Entente II

Football D2: Gbohloesu et Sara Sport accèdent à la division d’élite

La dernière journée du championnat national de la deuxième division de football au Togo s’est jouée ce dimanche 06 Mai et a vu la montée en première division des clubs Gbohloesu des Lacs et Sara Sport de Bafilo.

Gbohloesu et Sara Sport ont en effet assuré l’essentiel face à leurs adversaires du jour. Au stade municipal de Lomé, Les requins d’Anèho ont réalisé le nul un but partout (1-1) face à l’Entente II de Lomé. Score identique dans la zone nord entre Sara Sport et Agouwa de Koussountou.

C’est la grande joie dans le camp des heureux du jour qui font ainsi un retour historique en première division. Il faut rappeler en guise d’exemple que c’est depuis 1996 que Gbohloesu a quitté la D1 togolaise.

Cris DADA




Une image de la rencontre

Ligue des Champions : L’AS Togo Port battu à domicile par les guinéens du Horoya AC

Mauvaise entame pour l’AS Togo Port en phase de poule de la ligue africaine des champions de football. Les portuaires ont été battus ce samedi 05 Mai à Lomé par les guinéens du Horoya AC sur le score de deux buts à un (2-1).

Les poulains du coach Ayivi Ekouévi ont été très vite surpris par un but matinal à la 8ème minute de jeu par Daouda Camara. Les joueurs du Horoya vont maintenir ce score jusqu’à la 50ème minute où sur un centre, Issifou Bourahana a réussi à tromper le goal guinéen par un puissant coup de tête croisé, au grand bonheur du public sportif togolais qui a fait nombreux le déplacement du stade municipal de Lomé.

Revigorés par ce but égalisateur, les joueurs de l’As Togo Port ont essayé de mettre la pression pour doubler la mise mais la défense guinéenne a tenu bon face aux multiples offensives adverses. Les espoirs des portuaires seront anéantis à la 76ème minute quand Camara A. inscrit le second but guinéen. Le score n’évoluera plus jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre mettant un terme à cette rencontre entre temps perturbée vers la fin par un orage qui s’est abattu sur Lomé.

Au demeurant, cette défaite de l’AS Togo Port notamment à domicile est un grand faux pas qui risque de coûter très cher au club dans ce Groupe C dans lequel on retrouve également les équipes de Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud et le Champion en titre, Wydad AC de Casablanca (Maroc).

David




Cérémonie de remise du trophée

Football/ Gomido FC de Kpalimé remporte l’édition 2018 de la coupe de l’indépendance

L’équipe de Gomido FC de Kpalimé a remporté ce samedi 28 Avril au stade municipal de Lomé, la coupe de l’indépendance, édition 2018. Les « show-boys » de Kpalimé ont dominé en finale de la compétition, le club Koroki Mètètè de Tchamba battu sur le score de trois buts à zéro (3-0).

Les trois buts de la rencontre ont été marqués en première période du jeu par Lamboni Damigou à la 3ème minute sur penalty et Womé Dové respectivement à la 28ème et 41ème  minute.

Gomido FC remporte ainsi le trophée mis en jeu, la médaille d’or et une enveloppe de 1.500.000 F CFA. Le club Koroki s’est contenté de la médaille d’argent et une enveloppe d’un million de F CFA.

Plusieurs autorités parmi lesquelles le Ministre des sports Guy Madjé Lorenzo, le Président de la Fédération togolaise de Football Guy Akpovy ou encore le Président de l’Assemblée nationale Dama Dramani ont assisté à cette rencontre qui marque la fin des manifestations officielles de la célébration du 58è anniversaire de l’indépendance du Togo.

David




Arsène Wenger

Football/ Fin d’une « histoire d’amour » entre Arsène WENGER et Arsenal

C’est la fin d’une « histoire d’amour » entre Arsène WENGER et le club d’Arsenal. Après 22 années passées à Londres, le français a annoncé ce vendredi 20 avril, son départ du club anglais à la fin de cette saison sportive en cours, à un an de la fin de son contrat.

« Après un examen attentif et après discussion avec le club, je pense que c’est le bon moment pour moi de me retirer à la fin de la saison », a indiqué le technicien français publié à cet effet. Il n’a pas manqué de remercier au passage le staff, les joueurs, les dirigeants et les supporters pour tous ces moments passés ensemble.

Arsène Wenger, âgé de 68 ans, aura dirigé 1.228 matches avec Arsenal, dont 823 en Premier League. Son  palmarès fait état d’une finale de Ligue des champions (2006), une finale de Ligue Europa (2000), trois Championnats d’Angleterre (1998, 2002 et 2004), sept Coupes d’Angleterre (1998, 2002, 2003, 2005, 2014, 2015 et 2017), une finale de League Cup (2011) et sept Community Shield (1998, 1999, 2002, 2004, 2014, 2015 et 2017).

Plusieurs noms circulent déjà pour le remplacer. Il s’agit entre autres du français Patrick Vieira, de l’italien Carlo Ancelotti ou encore de l’espagnol Luis Enrique.

Pour la saison en cours, Arsenal occupe actuellement la sixième place de Premier League. Le club est tout de même toujours en course pour la League Europa où il sera opposé la semaine prochaine à l’Atlético de Madrid en demi-finale de la compétition.

David




Lancement de Strong Man 2018

10 pays ouest-africains à l’assaut du trophée « Strong Man » le 27 Avril prochain à Lomé

L’acte 3 du sport de démonstration de la force physique « Strong Man » regroupera cette année à la différence des  deux éditions passées (qui étaient nationales), 40 athlètes venus de 10 pays de l’Afrique de l’Ouest à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et le Togo.

L’information a été portée à l’attention du public ce jeudi 12 Avril 2018 lors d’une Conférence de presse animée par le comité d’organisation à la Brasserie BB de Lomé, sponsor officiel de l’évènement.

Ce sport réservé à ceux qui pèsent plus de 85kg se déroulera au stade de la Jeunesse Club d’Agoè (JCA) le 27 avril prochain, jour de l’indépendance du Togo à partir de 15 heures.

Les athlètes vont concourir dans cinq épreuves où ils auront à soulever et  déplacer sur une certaine distance dans un temps bien déterminé, des valises de 150 Kg, des boules de 80 Kg, et des pneus de 300 Kg.

En rappel, le Strong man est un sport de force qui tire ses racines dans le cirque du 18e siècle et dans une moindre mesure des spectacles de force de l’antiquité/moyen-âge. C’est un sport authentique, la forme la plus pure de démonstration de force. En comparaison de l’haltérophilie et du power lifting qui sont hautement spécialisés, le Strong man est un jeu au cours duquel tout peut se produire, où les athlètes participent à plusieurs évènements de vitesse et d’endurance qui placent une pression extrême autant physique que mentale.

« Cette édition réserve beaucoup de surprises », prévient Emile Kamassa, promoteur de l’évènement. Il rassure aussi que des mesures de sécurité sont prises afin que la compétition se déroule dans de meilleures conditions.

Quant au responsable marketing de la Brasserie BB de Lomé Ahmed Ayendedji, sa structure en tant qu’une entreprise citoyenne, a le plaisir d’accompagner ce projet qu’il a vu naître au Togo et grandir pour atteindre la sous-région ouest-africaine. Il espère que le « Strong man » sera dans un proche avenir, une compétition panafricaine.

Espoir Améhoassi




Une image de la rencontre (les Eperviers en rouge)

Journée FIFA : Les Éperviers font un match nul 2-2 face aux Éléphants de Côte d’Ivoire

En match amical joué ce samedi 24 Mars dans la région parisienne dans le cadre des journées FIFA, les Éperviers du Togo et les Éléphants de Côte d’Ivoire se sont séparés sur un score nul de deux buts partout (2-2).

Dans cette rencontre, les Éléphants avaient très tôt pris le devant en ouvrant le score à la 16ème minute de jeu par l’entremise Nicolas Pepe qui signera son doublé huit minutes plus tard. Les Éperviers vont réagir en réduisant le score à la 42ème minute suite à une belle frappe de l’intérieur du pied de Floyd Ayité.

En deuxième période, les togolais vont accélérer le jeu pour obtenir l’égalisation à la 55ème minute grâce au même Floyd Ayité qui signe aussi son doublé. Le score restera inchangé jusqu’à la fin du match, malgré les multiples tentatives de part et d’autre.

Les deux sélections se préparent pour leurs prochains matches des éliminatoires de la CAN 2019. Mercredi dernier, les Éperviers du Togo avaient également fait un nul 0-0 toujours en amical face au Madagascar au cours d’une rencontre disputée au stade de Saint-Leu-La-Forêt toujours en région parisienne.

La Rédaction




Une image de la rencontre

Ligue des Champions : L’AS Togo Port domine Al Hilal du Soudan 2-0

Belle opération pour le club de l’AS Togo Port en ligue africaine des champions. En match aller des 16 èmes de finale de la compétition, les Portuaires ont dominé ce mercredi au stade municipal de Lomé, l’équipe d’Al Hilal du Soudan par deux buts à zéro (2-0).

Les deux buts de la rencontre ont été inscrits par Gazozo Kokou et Eli Séwonou respectivement aux 44ème et 80ème minutes de jeu. C’est un ouf de soulagement pour les poulains du coach Ayivi Ekouévi qui doivent confirmer leur avance le 17 mars prochain en match retour à Khartoum au Soudan.

La rédaction




Photo de famille avec les joueurs de l’équipe championne

Le MJU initie un festival de football pour promouvoir le « vivre ensemble » au Togo

Le Mouvement des Jeunes du Parti Unir (MJU) a organisé ce dimanche 18 février sur le terrain de Forever à Lomé, un festival de football qui a regroupé au total huit équipes venues de différents quartiers de la capitale.

Placé sous le thème : « Jeunesse unie pour un développement harmonieux », ce festival qui est à sa première édition, a pour objectif de promouvoir la paix et le vivre ensemble au niveau de la jeunesse togolaise.

« Ce festival de football dénommé FESTI-FOOT a été organisé dans le but de fédérer la jeunesse togolaise autour d’une passion qui est le football dans un moment de convivialité », a indiqué le Délégué national adjoint du MJU, Mazamesso ASSIH à la fin du tournoi remporté par l’équipe de Jeunesse En Mouvement (JEM) qui a dominé en finale, la formation de la Nouvelle Jeunesse pour le Soutien au Président Faure (NJSPF) sur le score d’un but à zéro (1-0).

Cet évènement a connu un franc succès selon les organisateurs au regard de la joie et surtout du fair-play qui a prévalu durant la compétition. Selon Mazamesso ASSIH, ces moments de joie et de fair-play confortent le MJU dans sa volonté de fédérer à chaque fois la jeunesse togolaise quelque soit le bord, autour des idéaux qu’elle partage.

Le MJU a saisi l’occasion de ce festival de foot pour inviter les acteurs politiques à un travail d’équipe pour un heureux aboutissement du dialogue qui s’ouvre ce lundi à Lomé. « Nous espérons que lors de ce dialogue, les préoccupations de la jeunesse togolaise seront mises en avant et prises en compte. C’est ce qui est important pour la jeunesse togolaise que nous représentons », a déclaré Mazamesso ASSIH.

Toutes les équipes participantes au FEST FOOT 2018 ont eu droit à une enveloppe financière. Des trophées ont été également remis aux équipes finalistes.

David




Mathilde Amivi Petitjean en compétition

JO de Pyeongchang 2018 : Une nouvelle chance pour Amivi Petitjean

Les choses n’ont pas été faciles pour la seule représentante du Togo à l’édition 2018 des Jeux Olympiques (JO) d’hiver qui se déroulent actuellement à Pyeongchang en Corée du Sud.

Mathilde Amivi Petitjean a fait son entrée dans la compétition ce mardi 13 février en ski de fond pour dame. Dans sa première épreuve, l’athlète s’est classée à la 59ème place lors de l’étape des qualifications. Un rang synonyme d’élimination dans cette discipline.

Le natif de Kpalimé a tout de même une autre chance à saisir dans la compétition, cette fois-ci sur les 10 km. Ce sera le jeudi 15 février prochain.

Amivi Petitjean a toujours affiché son optimisme dans sa discipline depuis son arrivée à Pyeongchang et au cours des entrainements sous une température polaire de -20° C. A l’issue de sa première démonstration, elle peut quand-même se réjouir de ce qu’elle a réussi à devancer des concurrentes venues de la Roumanie, d’Australie ou encore de la Croatie.

Il faut souligner que c’est la deuxième fois que Mathilde Petitjean participe aux jeux olympiques d’hiver après Sotchi (Russie) en 2014.

David