Arsène Wenger

Football/ Fin d’une « histoire d’amour » entre Arsène WENGER et Arsenal

C’est la fin d’une « histoire d’amour » entre Arsène WENGER et le club d’Arsenal. Après 22 années passées à Londres, le français a annoncé ce vendredi 20 avril, son départ du club anglais à la fin de cette saison sportive en cours, à un an de la fin de son contrat.

« Après un examen attentif et après discussion avec le club, je pense que c’est le bon moment pour moi de me retirer à la fin de la saison », a indiqué le technicien français publié à cet effet. Il n’a pas manqué de remercier au passage le staff, les joueurs, les dirigeants et les supporters pour tous ces moments passés ensemble.

Arsène Wenger, âgé de 68 ans, aura dirigé 1.228 matches avec Arsenal, dont 823 en Premier League. Son  palmarès fait état d’une finale de Ligue des champions (2006), une finale de Ligue Europa (2000), trois Championnats d’Angleterre (1998, 2002 et 2004), sept Coupes d’Angleterre (1998, 2002, 2003, 2005, 2014, 2015 et 2017), une finale de League Cup (2011) et sept Community Shield (1998, 1999, 2002, 2004, 2014, 2015 et 2017).

Plusieurs noms circulent déjà pour le remplacer. Il s’agit entre autres du français Patrick Vieira, de l’italien Carlo Ancelotti ou encore de l’espagnol Luis Enrique.

Pour la saison en cours, Arsenal occupe actuellement la sixième place de Premier League. Le club est tout de même toujours en course pour la League Europa où il sera opposé la semaine prochaine à l’Atlético de Madrid en demi-finale de la compétition.

David




Lancement de Strong Man 2018

10 pays ouest-africains à l’assaut du trophée « Strong Man » le 27 Avril prochain à Lomé

L’acte 3 du sport de démonstration de la force physique « Strong Man » regroupera cette année à la différence des  deux éditions passées (qui étaient nationales), 40 athlètes venus de 10 pays de l’Afrique de l’Ouest à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et le Togo.

L’information a été portée à l’attention du public ce jeudi 12 Avril 2018 lors d’une Conférence de presse animée par le comité d’organisation à la Brasserie BB de Lomé, sponsor officiel de l’évènement.

Ce sport réservé à ceux qui pèsent plus de 85kg se déroulera au stade de la Jeunesse Club d’Agoè (JCA) le 27 avril prochain, jour de l’indépendance du Togo à partir de 15 heures.

Les athlètes vont concourir dans cinq épreuves où ils auront à soulever et  déplacer sur une certaine distance dans un temps bien déterminé, des valises de 150 Kg, des boules de 80 Kg, et des pneus de 300 Kg.

En rappel, le Strong man est un sport de force qui tire ses racines dans le cirque du 18e siècle et dans une moindre mesure des spectacles de force de l’antiquité/moyen-âge. C’est un sport authentique, la forme la plus pure de démonstration de force. En comparaison de l’haltérophilie et du power lifting qui sont hautement spécialisés, le Strong man est un jeu au cours duquel tout peut se produire, où les athlètes participent à plusieurs évènements de vitesse et d’endurance qui placent une pression extrême autant physique que mentale.

« Cette édition réserve beaucoup de surprises », prévient Emile Kamassa, promoteur de l’évènement. Il rassure aussi que des mesures de sécurité sont prises afin que la compétition se déroule dans de meilleures conditions.

Quant au responsable marketing de la Brasserie BB de Lomé Ahmed Ayendedji, sa structure en tant qu’une entreprise citoyenne, a le plaisir d’accompagner ce projet qu’il a vu naître au Togo et grandir pour atteindre la sous-région ouest-africaine. Il espère que le « Strong man » sera dans un proche avenir, une compétition panafricaine.

Espoir Améhoassi




Une image de la rencontre (les Eperviers en rouge)

Journée FIFA : Les Éperviers font un match nul 2-2 face aux Éléphants de Côte d’Ivoire

En match amical joué ce samedi 24 Mars dans la région parisienne dans le cadre des journées FIFA, les Éperviers du Togo et les Éléphants de Côte d’Ivoire se sont séparés sur un score nul de deux buts partout (2-2).

Dans cette rencontre, les Éléphants avaient très tôt pris le devant en ouvrant le score à la 16ème minute de jeu par l’entremise Nicolas Pepe qui signera son doublé huit minutes plus tard. Les Éperviers vont réagir en réduisant le score à la 42ème minute suite à une belle frappe de l’intérieur du pied de Floyd Ayité.

En deuxième période, les togolais vont accélérer le jeu pour obtenir l’égalisation à la 55ème minute grâce au même Floyd Ayité qui signe aussi son doublé. Le score restera inchangé jusqu’à la fin du match, malgré les multiples tentatives de part et d’autre.

Les deux sélections se préparent pour leurs prochains matches des éliminatoires de la CAN 2019. Mercredi dernier, les Éperviers du Togo avaient également fait un nul 0-0 toujours en amical face au Madagascar au cours d’une rencontre disputée au stade de Saint-Leu-La-Forêt toujours en région parisienne.

La Rédaction




Une image de la rencontre

Ligue des Champions : L’AS Togo Port domine Al Hilal du Soudan 2-0

Belle opération pour le club de l’AS Togo Port en ligue africaine des champions. En match aller des 16 èmes de finale de la compétition, les Portuaires ont dominé ce mercredi au stade municipal de Lomé, l’équipe d’Al Hilal du Soudan par deux buts à zéro (2-0).

Les deux buts de la rencontre ont été inscrits par Gazozo Kokou et Eli Séwonou respectivement aux 44ème et 80ème minutes de jeu. C’est un ouf de soulagement pour les poulains du coach Ayivi Ekouévi qui doivent confirmer leur avance le 17 mars prochain en match retour à Khartoum au Soudan.

La rédaction




Photo de famille avec les joueurs de l’équipe championne

Le MJU initie un festival de football pour promouvoir le « vivre ensemble » au Togo

Le Mouvement des Jeunes du Parti Unir (MJU) a organisé ce dimanche 18 février sur le terrain de Forever à Lomé, un festival de football qui a regroupé au total huit équipes venues de différents quartiers de la capitale.

Placé sous le thème : « Jeunesse unie pour un développement harmonieux », ce festival qui est à sa première édition, a pour objectif de promouvoir la paix et le vivre ensemble au niveau de la jeunesse togolaise.

« Ce festival de football dénommé FESTI-FOOT a été organisé dans le but de fédérer la jeunesse togolaise autour d’une passion qui est le football dans un moment de convivialité », a indiqué le Délégué national adjoint du MJU, Mazamesso ASSIH à la fin du tournoi remporté par l’équipe de Jeunesse En Mouvement (JEM) qui a dominé en finale, la formation de la Nouvelle Jeunesse pour le Soutien au Président Faure (NJSPF) sur le score d’un but à zéro (1-0).

Cet évènement a connu un franc succès selon les organisateurs au regard de la joie et surtout du fair-play qui a prévalu durant la compétition. Selon Mazamesso ASSIH, ces moments de joie et de fair-play confortent le MJU dans sa volonté de fédérer à chaque fois la jeunesse togolaise quelque soit le bord, autour des idéaux qu’elle partage.

Le MJU a saisi l’occasion de ce festival de foot pour inviter les acteurs politiques à un travail d’équipe pour un heureux aboutissement du dialogue qui s’ouvre ce lundi à Lomé. « Nous espérons que lors de ce dialogue, les préoccupations de la jeunesse togolaise seront mises en avant et prises en compte. C’est ce qui est important pour la jeunesse togolaise que nous représentons », a déclaré Mazamesso ASSIH.

Toutes les équipes participantes au FEST FOOT 2018 ont eu droit à une enveloppe financière. Des trophées ont été également remis aux équipes finalistes.

David




Mathilde Amivi Petitjean en compétition

JO de Pyeongchang 2018 : Une nouvelle chance pour Amivi Petitjean

Les choses n’ont pas été faciles pour la seule représentante du Togo à l’édition 2018 des Jeux Olympiques (JO) d’hiver qui se déroulent actuellement à Pyeongchang en Corée du Sud.

Mathilde Amivi Petitjean a fait son entrée dans la compétition ce mardi 13 février en ski de fond pour dame. Dans sa première épreuve, l’athlète s’est classée à la 59ème place lors de l’étape des qualifications. Un rang synonyme d’élimination dans cette discipline.

Le natif de Kpalimé a tout de même une autre chance à saisir dans la compétition, cette fois-ci sur les 10 km. Ce sera le jeudi 15 février prochain.

Amivi Petitjean a toujours affiché son optimisme dans sa discipline depuis son arrivée à Pyeongchang et au cours des entrainements sous une température polaire de -20° C. A l’issue de sa première démonstration, elle peut quand-même se réjouir de ce qu’elle a réussi à devancer des concurrentes venues de la Roumanie, d’Australie ou encore de la Croatie.

Il faut souligner que c’est la deuxième fois que Mathilde Petitjean participe aux jeux olympiques d’hiver après Sotchi (Russie) en 2014.

David




Des joueurs de l'As Togo Port

Football : Mauvaise entame pour l’AS Togo Port en Ligue des Champions

Le club de l’AS Togo Port de Lomé a mal entamé le tour préliminaire aller de la Ligue africaine des champions 2018 de la Confédération africaine de football (CAF). En déplacement au Congo ce samedi 10 février, les éléments du coach Ayivi Ekouévi ont été battus deux buts à un (2-1) par l’AC Léopards de Dolisie.

Les trois buts de la rencontre ont été marqués au cours de la seconde partie de la rencontre. Les congolais seront les premiers à ouvrir le score à la 49ème minute par l’entremise de Masonbo Lino. Les togolais vont égaliser à la 68ème minute par l’intermédiaire de Nayo Ayeba. La joie des portuaires ne sera que de courte durée car deux minutes plus tard, l’AC Léopards a réussi à mettre un deuxième but suite à une frappe de Sydney Dorlich Gandze.

Pour avoir marqué à l’extérieur, l’équipe de l’AS Togo Port a tout de même une chance de qualification. Pour ce faire, ils doivent remporter le match retour prévu dans deux semaines à Lomé sans encaisser de but, ou de gagner par deux buts d’écart. La compétition se poursuit ce dimanche 11 février avec au total une douzaine de rencontres.

Cris DADA




Des joueuses des clubs ATHLETA FC de Lomé et BELLA FC de Kara (archives)

Football/ Le Togo se prépare pour la Coupe des Nations de l’UFOA-B Dames

Le Togo affute ses armes pour le tournoi de football féminin de la zone B de l’Union des Fédérations Ouest-Africaines de Football (UFOA) qui se déroulera du 14 au 24 février 2018 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Par un communiqué signé de son secrétaire général Pierre Lamadokou, le bureau exécutif de la Fédération Togolaise de Football (FTF) vient de convoquer dans le cadre de la participation de l’Equipe nationale féminine, une quarantaine de joueuses pour un regroupement à partir de ce samedi 06 janvier à Lomé. Ces joueuses seront encadrées dans les travaux de préparation par un staff technique sur une période d’une semaine.

La Coupe des Nations de l’UFOA-B Dames verra la participation de 08 pays de la zone notamment le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Niger, le Nigeria, le Sénégal (pays invité) et le Togo.

Voici la liste des joueuses convoquées :

Gardiennes de but : Nadjombe Naffissatou (Futurs stars), Bagnim Diallo Kafui(Athleta), Amouklou Amè (Amis du monde), Azankpo Adjowa Rachel (Ahe fc), Kpandessi Reine Christine (Bella fc).

Joueuses de champ : Woedikou Mafille, Ayao Adjo, Zioklou Happy, Konou Bertille, Afangninou Akossiwa, Houndjo-Tete Dede (Athleta), Kparanta Rakietou, Badate Nathalie, Aboudou Rachida, Sama Koudoukalo, Adinda Mously(Amis du monde), Belei Bire, Kaglan Ayawoa, Akiti Yawa (Tempête), Ndjambara Amiratou, Gnitegma Odette (Futurs stars), Dogbé Akossiwa, Salou Fatima, Yaya Tekyatou(Swallows), Atsu Aku Gladys (Winners), Koudaya Marie M., Koudaya Marie CI(Ahe fc), Amemado Ayelé, Assigno Eya Akoko (Apashe), Agbogan Adzo (Espérance), Akossi Ablavi, Ouro-Akpo Hamdiatou, Idrissou Zahiratou (Pilotes), Gbagbayi Essivi (Us Amou), Bodi Memounatou (Étoile fc) Kadanga Solim (Gazelle fc), Atchassibini Thémila (New star), Agbante Alewa (Lionnes fc), Bagna Baledigma (Djara fc), Bilakine Bikpatim (Djabir fc).

La Rédaction




Le DG du CTEF saluant un coureur

Une course populaire pour agrémenter les activités de la 14ème foire internationale de Lomé

Il n’y a pas que les activités commerciales à la 14ème foire internationale de Lomé. Le sport est également mis à contribution pour agrémenter les manifestations de cette fête foraine. C’est dans ce cadre que l’administration du Centre togolais des expositions et foires de Lomé a organisé dans la matinée d’hier dimanche, des courses populaires à l’endroit des professionnels et amateurs.

L’objectif de cette activité sportive est de permettre aux participants de faire valoir leurs compétences athlétiques, et par la même occasion, faire comprendre l’importance des exercices physiques pour le bien-être et la santé des populations.

C’est le directeur de la foire, Johnson Kuéku Banka qui a donné le coup d’envoi de cette activité sportive au niveau du carrefour de la société Mèche Amina pour les dames et à la colombe de la paix pour les hommes.

Chez les hommes, c’est Aklésso Tigonguélé qui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée après avoir parcouru la distance de 7,200 km alors que chez les dames, c’est Mlle Tchatom Chouchou qui, tout comme l’année passée, décroche la première place sur une distance de 4,200 km.

Au finish, les cinq premiers de chaque catégorie ont reçu des enveloppes et des cadeaux de même que les vingt premiers ont été également récompensés.

Afin d’inciter toute la population à participer aux activités sportives, une troisième course a été par ailleurs organisée sur une courte distance entre la Maison du HADJ et le site de la foire.

Le directeur du CETEF s’est réjoui de l’engouement suscité autour de cette manifestation car dit-il, le nombre de coureurs pour cette troisième édition de la course a doublé par rapport aux deux premières éditions. « Même le directeur général de la gendarmerie était là avec sa troupe. C’est une parfaite réussite. Certains sponsors étaient aussi visibles sur les t-shirts. Tout cela participe à la promotion de l’événement », s’est réjoui Johnson Kuéku Banka.

La Rédaction




Une image de la 1ère rencontre

Togo/ Championnat D1 de football : Belle entame pour ESPOIR FC de Tsévié

Le championnat national de football de première division a démarré ce week-end au Togo pour le compte de la saison sportive 2017-2018. Samedi en match avancé pour le compte de la première journée, le promu Espoir FC de Tsévié a surpris le champion en titre, l’AS Togo Port au stade municipal de Lomé en remportant la rencontre sur le score étriqué d’un but à zéro (1-0).

ESPOIR FC de Tsévié du coach Amavi Patatou entame donc de fort belle manière ce championnat national de football de première division. L’unique but de ce premier match est intervenu dans le temps additionnel (93ème minute), une œuvre de l’attaquant Klidjè Thibault qui a réussi à lober le goal Jean-Robert Klomegan à la suite d’une erreur d’inattention de la défense portuaire.

Les autres rencontres de cette première journée se poursuivent ce dimanche 19 novembre.

A Tchamba, l’US Koroki croise les crampons avec Gomido de Kpalimé tandis que Kotoko de Lavié se déplace au municipal de Lomé pour affronter Agaza. A Kara, l’ASCK joue Anges FC de Notsè. A Sokodé, Semassi sera face à Unisport alors que l’ASKO de Kara se déplace à Bassar pour affronter Gbikinti de la localité. A Agoè dans la banlieue nord de Lomé, l’AS OTR joue Maranatha FC de Fiokpo. Le plus long déplacement de cette première journée sera effectué par Dyto FC de Lomé qui se rend à Dapaong dans la région des savanes pour jouer Foadan FC de la localité.

Il faut signaler que le coup d’envoi officiel du démarrage du championnat a été donné par le ministre Guy Madjé Lorenzo en charge des sports et le Président de la Fédération Togolaise de Football (FTF), Guy Akpovy.

David