La CENI poursuit sa mission et installe ses premiers démembrements

La CENI poursuit sa mission et installe ses premiers démembrements

SHARE
Kodjona Kadanga, Président de la CENI
Kodjona Kadanga, Président de la CENI
image_pdfimage_print

Au moment où les regards sont focalisés sur le dialogue politique en cours, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) poursuit tranquillement sa mission pour les prochaines échéances électorales notamment les législatives, les locales et le référendum constitutionnel que l’opposition ne veut pas entendre de ses oreilles.

Le Président de la CENI, Pr. Kodjona Kadanga, par arrêté numéro 003/2018/P/CENI de ce 1er mars 2018, a en effet procédé à la nomination des Présidents de CELI (Commission Electorale Locale Indépendante) qui ne sont autre que les premiers démembrements de la CENI, dans le cadre du processus électoral.

A la CENI, l’on informe que cette étape à savoir la mise en place des commissions locales, intervient conformément à la loi électorale.

Ils sont au total trente-huit (38) magistrats à être nommés à la tête des CELI, dont le nombre et les ressorts territoriaux ont été déjà fixés par décret pris en Conseil des ministres en début d’année.

Les CELI sont composées de sept (07) membres dont un (01) magistrat (président), un (01) membre désigné par l’administration, deux (02) membres désignés par la majorité parlementaire, deux (02) membres désignés par l’opposition parlementaire, et un (01) membre désigné par les partis politiques extra-parlementaires représentés à la CENI.

Toujours préoccupée par les réformes politiques notamment les révisions constitutionnelles, institutionnelles et du cadre électoral, l’opposition n’a pas encore envoyé de représentants à la CENI.

David