Création de l’Association des professionnels en « Farmer Business School » au...

Création de l’Association des professionnels en « Farmer Business School » au Togo

SHARE
Photo de famille des participants à l’AG
Photo de famille des participants à l’AG
image_pdfimage_print

L’Association des professionnels en Ecole d’Entrepreneuriat Agricole ou « Farmer Business School » du Togo (AProFBS-Togo) a été portée sur les fonts baptismaux au cours d’une assemblée générale constitutive tenue mardi 27 mars 2018 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé). Une assemblée à l’issue de laquelle un bureau exécutif de sept (07) membres, dirigé par Dr.  Adden Koffi Ayi a été élu pour un mandat de trois ans.

La création de cette association s’inscrit dans la droite ligne de la vision de la première conférence régionale sur l’approche Farmer Business School ou Ecole d’Entrepreneuriat Agricole (EEA) qui s’est tenue en octobre 2017 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

L’AProFBS-Togo a pour but de promouvoir l’approche « Ecole d’Entrepreneuriat Agricole » sur le plan national et de défendre les intérêts des acteurs intervenants dans le domaine de l’entrepreneuriat agricole. L’association vise aussi à contribuer à l’amélioration continue de la qualité des interventions, à faciliter l’adoption de l’approche FBS par les producteurs et à accompagner les structures de formation agricole à intégrer l’approche FBS dans leurs curricula de formations.

« Nous espérons pouvoir relever les grands défis auxquels nous sommes confrontés, surtout améliorer la qualité des services que nous allons apporter à nos producteurs et les prestations que nous allons apporter aux tierces personnes pour que l’entrepreneuriat dans nos villages soit une réalité afin que nos paysans puissent en bénéficier », nous a confié le Président de l’AProFBS-Togo, Dr.  Adden Koffi Ayi.

Au Togo, le Farmer Business School est introduit depuis 2013 dans les filières café, cacao, anacarde et ananas avec le soutien de l’Agence de la Coopération allemande GIZ. Cette école d’entrepreneuriat agricole allie le savoir-faire technique à l’acquisition du savoir managérial, pour une augmentation de la productivité et des revenus.

L’introduction de cette approche a permis de disposer des formateurs (environ 86 parmi lesquels, 6 formateurs des formateurs et près de 20.000 producteurs) des Ecoles d’Entrepreneuriat Agricole.

De notre correspondant à Kpalimé, Mensah ASSOGBAGUE