Crise bissau-guinéenne : Aristide Da Silva en visite chez Faure Gnassingbé

Crise bissau-guinéenne : Aristide Da Silva en visite chez Faure Gnassingbé

SHARE
Aristide Da Silva et Faure Gnassingbé
Aristide Da Silva et Faure Gnassingbé
image_pdfimage_print

Le Chef de l’État Faure Gnassingbé, en sa qualité de Président en exercice de la CEDEAO, continue sa médiation pour un dénouement de la crise politico-institutionnelle dans laquelle est plongée la Guinée Bissau depuis plus de trois ans.

Faure Gnassingbé a en effet reçu en audience ce mardi à Lomé, le Ministre d’État bissau-guinéen en charge des Anciens combattants, Aristide Da Silva. Ce dernier est porteur d’un message du groupe des députés du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC) exclus du parlement de ce pays lusophone d’Afrique de l’ouest.

«Je suis venu transmettre au Président de la République Togolaise une lettre du groupe des députés du parti majoritaire exclus du Parlement. Ces députés sont également signataires de l’Accord de Conakry. Ce message consiste à demander au Président du Togo, Président en exercice de la CEDEAO de continuer à s’impliquer dans la mise en œuvre de cet accord », a indiqué Aristide Da Silva à sa sortie d’audience.

Le Ministre d’Etat bissau-guinéen s’est également félicité des « sages conseils » du président en exercice de la CEDEAO qui avait déjà reçu la semaine dernière toujours à Lomé, une délégation de la Guinée Bissau conduite par l’ancien Premier ministre M. Carlos Correia qui avait fait le point des derniers développements de la crise notamment les difficultés de mise en œuvre de l’accord de Conakry conclut grâce à une médiation de la CEDEAO.

Cris DADA