Crise universitaire : Satchivi et Amagbégnon condamnés à 12 mois de prison...

Crise universitaire : Satchivi et Amagbégnon condamnés à 12 mois de prison avec sursis

SHARE
Foly Satchivi, président de la LTDE
Foly Satchivi, président de la LTDE
image_pdfimage_print

Douze (12) mois de prison avec sursis, c’est la sanction infligée contre les étudiants Foly Satchivi et Marius Amagbégnon à l’issue de leur procès tenu ce lundi à la chambre correctionnelle du Tribunal de Lomé.

Détenus depuis le 14 juin dernier dans le cadre des mouvements estudiantins qui ont secoué ces derniers jours le campus universitaire de Lomé, ces responsables de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE) retrouvent ainsi une liberté conditionnée.

En effet, cette forme de condamnation à en croire les juristes, est à la fois bonne et mauvaise dans la mesure où certes, les détenus ne feront plus l’objet d’une incarcération, mais ils ne sont pas non plus innocentés pour autant, et certaines conditions doivent alors s’appliquer suivant l’ordonnance de probation. En liberté, ces étudiants doivent ainsi soigner leur comportement afin de ne plus faire l’objet d’une nouvelle condamnation.

Aux yeux de leurs avocats, il s’agit d’un procès injuste et à « double vitesse » parce que, disent-t-ils, sur les mêmes faits, d’autres étudiants avaient été libérés au bénéfice du doute.

Les avocats ont décidé d’interjeter appel. C’est donc une affaire qui est peut être loin d’être terminée.

La rédaction