Démarrage des conférences sur le numérique à la 14ème foire internationale de...

Démarrage des conférences sur le numérique à la 14ème foire internationale de Lomé

SHARE
Le DG du CETEF (au milieu) lors de la conférence inaugurale
Le DG du CETEF (au milieu) lors de la conférence inaugurale
image_pdfimage_print

L’ouverture officielle de la 14ème foire internationale de Lomé a été suivie dans l’après midi de ce lundi par la conférence inaugurale portant sur le bilan et les perspectives de l’économie numérique au Togo.

Cette conférence marque le début d’une série de présentation en marge des expositions, ceci dans le cadre de la thématique générale de la foire à savoir « le numérique au service des affaires ». L’objectif de ces conférences est de permettre à plus d’opérateurs économiques de promouvoir et d’adopter des innovations technologiques afin de booster davantage leurs affaires.

Le Directeur général de la foire explique en effet que seule une petite partie des entreprises togolaises (25 %) sont dans le numérique. « Et si cet outil doit permettre aujourd’hui de faciliter la vie aux entrepreneurs, mais aussi aux clients, il faudrait alors qu’on ne tarde pas à y aller », a indiqué Johnson Kuéku Banka. L’idée finale, dit-il, est de contribuer à l’expansion de l’économie nationale.

Selon Honoré Fiadjoe, conseiller technique du Ministère des postes et de l’économie numérique, le Togo a fait des avancées considérables depuis 2011 dans le domaine du numérique notamment en ce qui concerne le cadre légal et réglementaire, les infrastructures d’envergure nationale, l’usage des technologies de l’information et de la communication et l’évolution du marché des communications électroniques.

Dans le souci de créer un environnement favorable à l’éclosion de l’activité numérique, le Togo a en effet pris d’importantes décisions notamment l’adoption le 13 juin 2017 par l’assemblée nationale de deux projets de lois (la loi portant la société de l’information et celle portant transaction électronique), le lancement officiel du point d’échange Internet entre fournisseurs et opérateurs télécoms sans oublier l’annonce de deux nouveaux fournisseurs d’accès Internet (TEOLIS et GVA).

« Pour que le numérique puisse contribuer dans les meilleures conditions au développement harmonieux de tous les secteurs de l’économie au Togo, il est important de disposer d’outils de navigation clairs permettant d’avoir une vision comme boussole pour orienter les actions », a expliqué Honoré Fiadjoe avant de faire savoir que la vision du Gouvernement est de faire du Togo, un hub numérique régional à l’horizon 2030.

Sur la base de cette orientation, le ministère des postes et de l’économie numérique a initié depuis 2011, une déclaration de politique du secteur de l’économie numérique dont la 2ème édition 2018-2022 a été adoptée par le Gouvernement le 20 octobre 2017.

Les conférences se poursuivent ce mardi sur le site de la foire avec les thèmes relatifs à l’identité numérique et comment forger son e-réputation et activité commerciale.

David