Démarrage du programme d’indemnisation des victimes de 2005 à Atakpamé

Démarrage du programme d’indemnisation des victimes de 2005 à Atakpamé

SHARE
Des membres du HCRRUN avec les autorités religieuses et traditionnelles à l’ouverture
Des membres du HCRRUN avec les autorités religieuses et traditionnelles à l’ouverture
image_pdfimage_print

Une délégation du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) conduite par sa présidente, Mme Awa NANA DABOYA a ouvert la phase des indemnisations des victimes non vulnérables de 2005 ce lundi 07 Mai à Atakpamé dans la préfecture de l’Ogou.

Au total 1000 victimes venues des préfectures de l’Ogou, d’Amou, de Wawa, et d’Akébou seront indemnisées au cours de cette première vague des indemnisations pour le compte de l’étape d’Atakpamé.

Pour la présidente de HCRRUN, cette opération consiste à prendre en compte les cas les moins urgents. Elle a insisté sur la disposition des cartes d’identités nationales des concernés afin de faciliter la réception des indemnisations. Elle a ajouté que la vraie réparation provient du cœur et que celle-ci est un geste symbolique permettant aux victimes d’essuyer les pleures.

En qualité de personne ressource au HCRRUN, Me Kokou Koffigoh a rappelé qu’Atakpamé fut l’un des épicentres du séisme  politique qui a secoué le Togo en 2005.

Cette étape des indemnisations est placée par l’évêque d’Atakpamé sous la protection Divine. Pour Mgr Nicodème Barrigah-Benissan, cette démarche des plus hauts dignitaires du pays est un signe d’apaisement et de douceur.

De notre correspondant à Atakpamé, Evrard NOMANYO