La dépression, une maladie mentale guérissable

La dépression, une maladie mentale guérissable

SHARE
Représentante résidente de l’OMS au Togo, Docteur Lucile Imboua
Représentante résidente de l’OMS au Togo, Docteur Lucile Imboua
image_pdfimage_print

332 millions de personnes dans le monde dont 30 millions en Afrique souffrent de la dépression, selon les dernières estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Au Togo, ce taux est estimé de 30 à 60 % des hospitalisations. A l’occasion de la célébration ce 07 avril de la journée mondiale de la santé axée sur la lutte contre la dépression, la représentation nationale de l’OMS a organisé au Centre Hospitalier Universitaire du Campus de Lomé, une conférence publique sous le thème : « Dépression : parlons-en » en présence du personnel de ce centre de santé et des autorités administratives.

Objectif, attirer l’attention des uns et des autres sur la charge mondiale due à ce trouble mental qui, dans le pire des cas, peut conduire au suicide, lequel représente la deuxième cause mondiale de mortalité chez les jeunes de 15-29 ans.

« La dépression varie selon l’âge et sévit avec plus d’acuité chez les adultes. Si elle n’est pas traitée, elle peut être récurrente, perdurer et devenir invalidante avec des conséquences désastreuses sur les relations familiales », souligne la Représentante résidente de l’OMS au Togo, Docteur Lucile Imboua, avant d’ajouter que cette maladie peut conduire au suicide.

Les moyens pour prévenir, identifier et traiter des troubles mentaux comme la dépression, font souvent défaut car selon elle, la région africaine connait une grave pénurie de professionnels de santé qualifiés. Les statistiques indiquent un psychiatre pour un million d’habitants, et le ratio est identique pour les psychologues.

Le gouvernement togolais représenté à cette cérémonie par le Secrétaire Général du ministère de la Santé et de la protection sociale, Gado Napo Koura est « conscient » de la situation. « Pour cela, les autorités sanitaires ont mis en place des services de santé publics mais aussi privés et confessionnels dans toutes les 6 régions avec des prestataires qualifiés », a-t-il laissé entendre.

En rappel, la dépression se définit comme une maladie caractérisée par une tristesse persistante, une perte d’intérêt et une incapacité à accomplir les tâches quotidienne, sentiment de culpabilité et d’inutilité, des troubles du sommeil et des difficultés de concentration.

Elle est souvent causée par la perte d’un être cher, la précarité, le chômage, une maladie physique, l’usage nocif de l’alcool, la consommation de drogues ou encore des situations traumatisantes.

Au demeurant, les patients doivent savoir que la dépression est une maladie qui se soigne à 100 % avec l’aide de la communauté ou à travers un traitement médicamenteux en fonction du taux de gravité confirmé par un soignant compétent. Pour chasser la dépression, il est conseillé d’adopter un mode de vie actif et de bonnes habitudes. Les activités sportives en  groupe permettent de se sentir mieux dans son corps. Mieux encore, elle déclenche la sécrétion par le cerveau, d’endorphines. Ces substances naturelles, proches de la morphine, chassent les tensions et douleurs et provoquent une sensation d’euphorie, qui se prolonge après l’effort.

Joseph Ahodo