Le dialogue inter-religieux au centre d’un colloque de la Fondation Mohammed VI...

Le dialogue inter-religieux au centre d’un colloque de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains à Lomé

SHARE
Une vue des organisateurs du colloque
Une vue des organisateurs du colloque
image_pdfimage_print

Tisser une harmonie entre les peuples pour construire ensemble un monde meilleur, tel est l’objectif d’un colloque national sur le dialogue inter-religieux qui ouvre ses portes ce samedi 07 juillet au centre Agora Senghor à Lomé. C’est une initiative de la section togolaise de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, dont les débats tourneront autour du thème central : « Message éternel des religions ».

En prélude à cet évènement national qui va rassembler des leaders de la religion musulmane et chrétienne, les organisateurs accompagnés d’une délégation de cinq Oulémas venus du Maroc ont rencontré la presse ce jeudi à Lomé. Objectif, présenter le contexte et les détails de ce colloque dédié à la promotion de la paix au Togo.

« Le message est simple : c’est la paix (…) ; Nous sommes tous des croyants et nous croyons tous à un Dieu créateur et à partir de là, nous devons nous réunir et essayer de connaître aussi ce qui nous sépare et œuvrer encore plus pour ce qui nous réuni et éviter les problèmes », a indiqué Mamadou Abdoulbatchi, président de la section togolaise de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains.

« Ce colloque sur la paix est une première pour la section du Togo. Nous sommes convaincus que la paix est un levier essentiel dans le dialogue inter-religieux. On a besoin de la paix pour réaffirmer les liens de la fraternité entre le Maroc et l’Afrique et entre l’islam et les différentes confessions à savoir le christianisme, le judaïsme et les autres confessions africaines. Ce colloque pour la paix, c’est d’ouvrir vraiment des horizons de cohabitation et de convivialité », a expliqué le Pr. Mohamed Adiouane, membre de la délégation des Oulémas marocains.

« C’est par le biais de la raison, de la cohabitation et de la coopération, qu’on va arriver à assoir un devenir de la religion et une manière de retrouver la paix dans les religions et d’éradiquer toute forme d’extrémisme, de fanatisme et de fondamentalisme qui a conduit le monde vers une hégémonie de la terreur, une suprématie du radicalisme et qui a fait naître la haine dans nos sociétés », a-t-il ajouté.

Au menu de ce colloque, des conférences qui seront animées aussi bien par des imams, des islamologues que par des prêtres et des pasteurs et tous ceux qui œuvrent pour propager la paix dans le monde. Un état des lieux du dialogue inter-religieux en faveur de la paix sera fait avec  l’identification des voies qui amèneront vers le message éternel recherché qui est la paix.

Présente dans 34 pays africains, la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains rassemble les savants spécialisés dans l’étude islamique. Le plan d’action de la Fondation repose sur quatre points notamment la recherche, l’étude de l’islam, la restructuration du patrimoine islamique africain et la coopération sud-sud. La Fondation œuvre également pour la promotion des vraies valeurs de l’islam, une religion de paix qui prône l’harmonie, le vivre ensemble, l’amour, le partage, la tolérance et la convivialité.

David