Dialogue politique : Agbéyomé Kodjo invite à une préservation de l’intérêt supérieur...

Dialogue politique : Agbéyomé Kodjo invite à une préservation de l’intérêt supérieur de la nation

SHARE
Agbéyomé Kodjo, Président du parti OBUTS
Agbéyomé Kodjo, Président du parti OBUTS
image_pdfimage_print

Les réactions se succèdent après l’annonce du dialogue politique dont l’ouverture des pourparlers est fixée pour le 15 février prochain par les émissaires des médiateurs ghanéen et guinéen, après consultation des protagonistes. La formation politique OBUTS (Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire) d’Agbéyomé Kodjo vient d’inviter à travers un communiqué, les acteurs à préserver l’intérêt supérieur de la nation togolaise.

Après avoir salué les dirigeants politiques de premier plan, les organisations sous régionales, continentales et internationales qui s’investissent dans la résolution de la crise togolaise, Agbéyomé Kodjo a exhorté le gouvernement à « prendre les mesures idoines en vue de la tenue effective du dialogue politique tant attendu par le peuple togolais, de veiller à ce que ce dialogue politique soit le plus inclusif possible, et d’œuvrer à tous égards à son succès ».

OBUTS a également encouragé ses confrères de l’opposition républicaine à « s’engager pleinement et avec vigilance dans ce dialogue politique qui cristallise tous les espoirs du peuple togolais ».

Il faut rappeler que des travaux préliminaires seront effectués afin de déterminer la liste des participants et l’agenda de ce dialogue qui devra sortir le Togo de la crise dans laquelle est plongé le pays depuis plus de cinq mois.

Cris DADA