Emmanuel ADEBAYOR : « J’aurais aimé gagner quelque chose avec le Togo…...

Emmanuel ADEBAYOR : « J’aurais aimé gagner quelque chose avec le Togo… »

SHARE
Emmanuel ADEBAYOR
Emmanuel ADEBAYOR
image_pdfimage_print

Dans une interview accordée à nos confrères de la BBC, le capitaine des Éperviers du Togo est revenu sur les meilleurs moments de sa carrière, ses regrets et son envi de voir la sélection nationale retrouver ses lettres de noblesse.

Emmanuel ADEBAYOR affirme avoir passé de très bons moments que ce soit en sélection nationale ou dans les différents clubs où il a eu à jouer notamment Arsenal, Manchester City, Tottenham et Cristal Palace entre autres.

Il a cependant regretté le fait qu’il n’a pas pu remporter de titre avec sa sélection nationale, les Éperviers du Togo même s’il n’est pas encore trop tard. « C’est vrai que j’aurais aimé gagner quelque chose avec le Togo, mais comme pour l’instant je ne suis pas encore à la retraite, on ne sait jamais… Je suis content de mon petit parcours en sélection », a-t-il laissé entendre, le sourire aux lèvres.

Et à l’actuel joueur du club turc d’Istanbul Basaksehir de souligner : « (…) Mais si on me dit c’est quel club où j’ai passé les meilleurs moments de ma carrière, je dirai qu’il n’y a aucun club, c’est le football. J’adore le football,  j’adore le jeu ».

Emmanuel Adebayor se dit également content du travail qu’est en train de faire l’actuel sélectionneur national Claude Leroy en termes de reconstruction d’une nouvelle équipe avec de jeunes joueurs.  Il a cependant recommandé que la Fédération expérimente une stratégie pour une meilleure performance de la sélection, une stratégie qui, selon lui, marche bien ailleurs notamment au Ghana voisin.

Le principe est simple : prendre d’anciens joueurs qui ont connu le haut niveau et les mettre à la disposition de la Fédération comme coordonnateur ou organisateur pour servir d’intermédiaire entre les joueurs et l’instance dirigeante du football national.

« Pourquoi le Ghana va très bien ? Parce que dans le staff, il y a toujours un grand joueur. Aujourd’hui,  il y a Steven Appiah qui est le coordonnateur entre la fédération et les joueurs et on voit les résultats. C’est simple (…) ;  C’est ce que les ghanéens ont compris. Ils ont mis deux ou trois anciens joueurs dans leur effectif. C’est une chaîne en fait. Si la chaîne travaille bien tout va bien », a-t-il expliqué.

David S.