Etat d’avancement du Programme d’Appui à la Décentralisation dans la Commune de...

Etat d’avancement du Programme d’Appui à la Décentralisation dans la Commune de Kpalimé

SHARE
Une vue des participants à la rencontre d’échange
Une vue des participants à la rencontre d’échange
image_pdfimage_print

Les travaux du Programme d’Appui à la Décentralisation (PAD) dans la commune de Kpalimé (préfecture de Kloto) vont bon train en ce qui concerne les différents volets notamment ceux relatifs à la réhabilitation des infrastructures marchandes et au renforcement de capacité de l’administration sur la maitrise d’ouvrage du Programme.

Selon ZOHOU Koffi, Expert National du PAD auprès de la Commune de Kpalimé, au jour d’aujourd’hui, la composante 1 est à l’étape des appels d’offre. Par ailleurs, d’autres travaux techniques sont également en cours sur le terrain.

« Nous allons bientôt recruter les entreprises qui vont commencer les travaux. Pour la composante 2, la mairie est en train de préparer le terrain pour commencer les études techniques pour le micro projet qu’elle a identifié, tandis que pour la composante 3, les techniciens sont à pieds d’œuvre pour pouvoir essayer d’ajouter un certain nombre d’éléments à la plateforme technique qui nous permet de réaliser les sondages, pour que cette plateforme soit plus performante dans le cadre des prochains sondages », a indiqué ZOHOU Koffi.

Les avancées réalisées dans l’exécution du  programme ont été partagées avec la Plateforme  des Organisations de la Société Civile de Kloto au cours d’une rencontre d’échange organisée le 17 avril dernier à Kpalimé.

« Nous pensons que de retour dans leurs structures et communautés respectives, les responsables des OSC vont mobiliser les populations autour du projet, leur expliquer comment ça fonctionne, qu’est-ce que nous sommes en train de faire, quand est ce que le marché va être construit, quelles sont les étapes qu’il faut franchir avant le démarrage des travaux ? Aujourd’hui, ils ont compris beaucoup de choses à travers leurs questions et ils peuvent servir valablement de relais d’information auprès des populations et des ménages », a ajouté Koffi ZOHOU.

Financé par la KfW et le gouvernement togolais, le PAD s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale entre la République Fédérale d’Allemagne et la République togolaise. Ce programme est mis en œuvre dans trois villes pilotes à savoir Kpalimé, Tsévié et Sokodé.

De notre correspondant à Kpalimé, Mensah ASSOGBAGUE