Évaluation des résultats à mi-parcours de la mise en œuvre du PUDC

Évaluation des résultats à mi-parcours de la mise en œuvre du PUDC

SHARE
Le Premier ministre lors des travaux
Le Premier ministre lors des travaux
image_pdfimage_print

La revue à mi-parcours du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) a fait l’objet d’une réunion du Comité de pilotage ce jeudi 29 mars. Rencontre présidée par le Premier ministre Komi Sélom Klassou en présence de la Représentante Résidente du PNUD au Togo, Mme Khardiata Lo Ndiaye, de la Ministre du développement à la base Mme Victoire Tomégah Dogbé, de son collègue Sani Yaya de l’Economie et des finances et des directeurs des différents départements ministériels.

Les travaux ont permis d’apprécier l’état d’exécution du PUDC et de réfléchir sur les perspectives d’accélération du Programme. Les résultats à cette étape de mise en œuvre se présentent comme suit : Au niveau du développement des infrastructures notamment dans le secteur du désenclavement, 406 Km linéaires de pistes rurales ont été réhabilitées et des études pour le lancement de 1.255 km sont disponibles.

En ce qui concerne la santé, en plus de la dotation en matériels roulants aux structures sanitaires décentralisées, 4 centres médicaux sociaux et unités de santé et 3 hôpitaux sont en cours de finalisation.

Quant au secteur de l’éducation, 38 centres scolaires, 10 blocs pédagogiques et administratifs et des blocs latrines sont déjà construits. Par ailleurs, 24 infrastructures scolaires sont en cours d’achèvement.

Au niveau de l’hydraulique il faut signaler la construction en cours de 54 mini adductions d’eau potable. Les études sont également finalisées pour la réalisation des 629 forages dans les 5 régions économiques du pays.

Le Premier Ministre a au cours de travaux appelé à plus de synergie et de complémentarité entre les différents acteurs et la rationalisation des ressources tout en maintenant la qualité des infrastructures. Il a également insisté sur la nécessité d’une stratégie de mobilisation des ressources, le renforcement du suivi et la tenue de réunions périodiques du Comité de pilotage et des comités techniques sectoriels.

Pour rappel, le PUDC est un programme qui cible principalement les populations pauvres vivant dans les zones peu ou mal desservies par les interventions de l’Etat. Evalué à un peu plus de 155 milliards de F CFA et soutenu par le PNUD, il a pour objectif d’accélérer significativement l’accès de ces populations aux infrastructures, équipements et services socioéconomiques de base.

Cris DADA