Faure Gnassingbé à Bamako pour une conférence sur la sécurité en Afrique...

Faure Gnassingbé à Bamako pour une conférence sur la sécurité en Afrique de l’ouest

SHARE
Faure Gnassingbé et Ibrahim Boubakar Keita
Faure Gnassingbé et Ibrahim Boubakar Keita
image_pdfimage_print

Le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, Président en exercice de la CEDEAO est depuis ce samedi à Bamako dans la capitale malienne où il a pris part à une conférence sur la situation sécuritaire dans le Sahel et dans la sous région ouest africaine.

Organisée sous le Haut parrainage du Pésident malien Ibrahim Boubakar Keita et en collaboration avec l’Union africaine et les Nations unies, cette conférence regroupe selon les informations, plusieurs parties prenantes, notamment les pays de la région, les membres permanents du Conseil de sécurité, ainsi que les représentants d’organisations régionales et internationales.

L’objectif est d’évaluer la situation sécuritaire au Mali et dans la sous région afin d’identifier des mesures pouvant permettre de relever les défis auxquels sont confrontés les pays, notamment les menaces terroristes.

« La protection efficace de nos populations passe par des actions communes et concertées contre le terrorisme », a fait savoir Faure Gnassingbé dans son intervention. Il a également appelé à faire moins de discours et à agir plus pour arriver à bout du terrorisme et ramener définitivement la paix non seulement au Mali, mais aussi partout où cette paix est menacée.

Faure Gnassingbé et son homologue malien Ibrahim Boubakar Keita ont par ailleurs procédé à l’inauguration d’un Centre de coordination du mécanisme d’alerte précoce et de réponse créé par la CEDEAO avec le soutien des USA.

La crise sociopolitique actuelle du Togo aurait probablement fait aussi l’objet de discussion en marge de la conférence. « Il est tout à fait normal que la situation au Togo soit un sujet de discussion entre les chefs d’Etat », avait indiqué une source diplomatique à nos confrères de la RFI.

David S.