Faure Gnassingbé en Angola pour l’investiture du Président Joao Lourenço

Faure Gnassingbé en Angola pour l’investiture du Président Joao Lourenço

SHARE
Arrivée de Faure Gnassingbé à Luanda
Arrivée de Faure Gnassingbé à Luanda
image_pdfimage_print

Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé est depuis ce mardi à Luanda en Angola où il assistera dans la journée à l’investiture du nouveau Président élu, Joao Lourenço.

Selon un communiqué de la Présidence de la République, ce déplacement sera l’occasion pour les deux chefs d’Etat d’évoquer le renforcement des liens d’amitié et du partenariat existant entre le Togo et l’Angola notamment pour la promotion de la paix, de la stabilité et du développement.

Lors de la première visite officielle de Faure Gnassingbé en Angola en juin 2007, les deux pays ont en effet convenu d’un cadre général de coopération bilatérale qui prend en compte plusieurs secteurs d’intérêt mutuel.

Joao Lourenço, général à la retraite, prend la tête de l’Angola après 38 ans de règne de José Edouardo Dos Santos. Il avait été élu le 23 août dernier avec plus de 64% des suffrages selon les chiffres de la Commission nationale électorale.

Né en 1954 à Lobito dans l’ouest du pays, Joao Lourenço est un cadre du MPLA (parti au pouvoir) et un compagnon de longue date de son prédécesseur, José Eduardo dos Santos. Dans une certaine mesure, il s’agit d’un changement dans la continuité.

Le nouvel homme fort de Luanda hérite, selon les informations, d’une situation économique délicate, mais promet tout de même un « miracle économique » pour le pays qu’il s’apprête à diriger.

Deuxième producteur africain de pétrole, dont il tire 70 % des recettes fiscales et l’essentiel des devises, l’Angola souffre encore de la  baisse considérable des cours du pétrole. La balance commerciale est redevenue déficitaire depuis 2014.

David S.