Faure Gnassingbé aux côtés de la communauté musulmane pour la fête de...

Faure Gnassingbé aux côtés de la communauté musulmane pour la fête de la Tabaski

SHARE
Faure Gnassingbé avec des autorités musulmanes
Faure Gnassingbé avec des autorités musulmanes
image_pdfimage_print

Les musulmans célèbrent ce mardi 21 août, la fête de la Tabaski ou l’Aïd El Kébir qui intervient 70 jours après le Ramadan. Des prières spéciales sont dites à cette occasion dans toutes les localités du pays. A Lomé, les fidèles d’Allah se sont retrouvés pour la grande prière sur le terrain du Lycée de Tokoin. A leurs côtés, le Président de la République Faure Gnassingbé accompagné d’une importante délégation dont le Premier ministre Komi Sélom Klassou, le Président de l’Assemblée nationale Dama Dramani, des membres du gouvernement et de plusieurs autres autorités politiques, administratives, militaires, religieuses et civiles venues implorer la bénédiction divine sur le pays.

Le Chef de l’Etat a à cette occasion envoyé un message non seulement à la communauté musulmane, mais aussi à l’ensemble de la population : « Qu’aucune épreuve n’ébranle guère notre foi en Dieu et notre volonté manifeste de vivre ensemble », a-t-il indiqué, souhaitant une bonne célébration de l’Aïd El Kébir à tous les musulmans du Togo et d’ailleurs.

Dans leurs prières, les fidèles musulmans ont demandé à Allah de bénir le Togo. Ils ont également prié pour la paix, la sécurité et la concorde dans le pays, sur ses dirigeants et sur l’ensemble de la population.

Le Président de l’Union Musulmane du Togo, El hadj Inoussa BOURAÏMA et l’Imam Abdoul Baki de la grande mosquée de Lomé ont dans leur prêche rappelé l’origine de cette fête de la Tabaski avant d’expliquer le monothéisme islamique et la coexistence pacifique. Ils ont rappelé que l’islam est une religion universelle qui n’est pas venue s’imposer aux Hommes mais une religion voulue par Allah.  « En matière de foi religieuse, on est lié par une seule racine. La personnalité d’Abraham doit guider notre foi vers le vivre ensemble », a souligné l’imam Baki.

El hadj Inoussa BOURAÏMA a dans son sermon demandé aux musulmans d’être toujours tolérant, solidaire et fraternelle à l’image des principes islamiques. Il est également revenu sur le phénomène que l’islam est en train de vivre actuellement au Togo, notamment la profanation des mosquées par des individus qui, selon lui, sont « hantés par des esprits sataniques ».  Le Président de l’Union Musulmane du Togo a demandé aux fidèles de continuer de se conformer aux principes d’Allah qui demande d’accorder toujours le pardon et d’être clément. Il a fait savoir que ceux qui profanent les mosquées ne cherchent autre chose que la guerre à Dieu qui, dit-il, se chargera de régler les comptes aux profanateurs.

La prière a pris fin aux environs de 10 heures par une remise symbolique de Corans par les autorités à la communauté musulmane. Les festivités se poursuivront dans les ménages avec le partage des mets et autres réjouissances.

Il faut rappeler que la Tabaski est la fête la plus importante de l’Islam. Elle commémore l’alliance d’Ibrahim (Abraham des juifs et des chrétiens) avec Dieu. Elle est traditionnellement marquée par l’immolation d’un mouton.

David