Faure Gnassingbé et Mahamadou Issoufou en visite de soutien aux autorités burkinabè

Faure Gnassingbé et Mahamadou Issoufou en visite de soutien aux autorités burkinabè

SHARE
Faure Gnassingbé et Rock Marc Christian Kaboré
Faure Gnassingbé et Rock Marc Christian Kaboré
image_pdfimage_print

Le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, Président en exercice de la CEDEAO et son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, Président en exercice de la force régionale antijihadiste G5-Sahel, se sont rendus ce lundi à Ouagadougou où des attaques avaient été perpétrées vendredi dernier.

Les deux dirigeants ouest africains sont allés exprimer le soutien et la solidarité de la communauté sous régionale au peuple du Burkina Faso victime d’une double attaque qui a visé l’ambassade de France et l’état-major général des armées.

Après des échanges avec le Président burkinabè Rock Marc Christian Kaboré, les trois Chefs d’Etat se sont ensuite rendus sur les lieux des attentats afin de constater l’ampleur des dégâts.

« La protection de nos populations et de leurs biens nous préoccupe au plus haut niveau de nos Etats. Face à cette insécurité, la coopération entre nos pays demeure une ressource inestimable », a indiqué Faure Gnassingbé sur son compte twitter, avant d’en appeler à plus de coopération des citoyens en termes d’alertes en cas de mouvements qu’ils jugent suspect dans leurs communautés.

Les attaques avaient été revendiquées par le Groupe pour le soutien de l’islam et des musulmans (GSIM) du touareg malien Iyad Ag Ghalia qui explique qu’il s’agit de représailles à un récent raid de l’armée française dans le nord Mali.

Cris DADA