Les femmes UNIR ont prié pour la fraternité et la paix au...

Les femmes UNIR ont prié pour la fraternité et la paix au Togo

SHARE
Moments de louange
Moments de louange
image_pdfimage_print

Une prière œcuménique en faveur de la paix au Togo a réuni ce samedi 03 février à Lomé, des femmes de plusieurs quartiers de la capitale et de ses environs. C’est une initiative de la Convention des Femmes du parti Union pour la République (UNIR) pour implorer la bénédiction de Dieu sur le Togo, ses dirigeants de même que sur tous les acteurs politiques et la population dans son ensemble.

Cette séance de prière a regroupé en dehors des femmes de toutes les confessions religieuses, plusieurs responsables du parti présidentiel notamment le Secrétaire Exécutif Atcholé Aklesso et les vice-présidents Ibrahima Mémounatou et Atigbé Ihou.

Ensemble, les femmes ont prié et loué le Dieu Tout Puissant à travers des chants. « Le Mouvement des Femmes Unir (MFU), appelle toutes les Togolaises et tous les Togolais à travers cette prière œcuménique à l’amour fraternel, à la cohésion sociale et à l’unité nationale. Nous clamons haut et fort, que  le Togo est une grande famille, une nation bénie, une et indivisible », a déclaré la déléguée nationale du Mouvement des Femmes Unir, Raymonde Lawson-de Souza.

Les femmes Unir ont également demandé aux populations de soutenir les actions et efforts du Président du parti, le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé dans ses efforts pour le développement du pays.

« Le message de ce jour est un message de paix à toute la nation togolaise, mais aussi un message de soutien à notre Président, pour que Dieu puisse le mener à bon port. La femme togolaise est une artisane de paix, et grâce à Dieu, en suppliant le Seigneur que nous puissions arriver à cette paix-là pour tous les togolais. Non seulement la paix dans le pays, mais la paix dans tout le cœur de tous les togolais et de toutes les togolaises », a-t-elle ajouté.

Il faut le rappeler le Togo est plongé depuis août 2017 dans une crise sociopolitique avec des manifestations aussi bien du pouvoir que de l’opposition qui exige des réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles.

David