Fin à Atakpamé de la 4ème édition du Festival de Danses Folkloriques...

Fin à Atakpamé de la 4ème édition du Festival de Danses Folkloriques du Grand OGOU

SHARE
Prestation d’un groupe
Prestation d’un groupe
image_pdfimage_print

La 4ème édition du Festival de Danses Folkloriques du Grand Ogou (FESDAFO 2018) a fermé ses portes jeudi à Atakpamé, chef lieu de la région des Plateaux. Placé sous le thème  « Nos danses traditionnelles expriment la paix et l’unité », ce festival a pour objectif de revaloriser la culture dans toute sa diversité, redonner à la danse traditionnelle togolaise, ses lettres de noblesse et de promouvoir le vivre ensemble, l’unité, la tolérance et la paix entre les fils et filles de la préfecture de l’Ogou.

Le FESDAFO 2018 est organisé par l’Association de développement communautaire durable IRE-OGOU avec l’appui technique de la direction régionale des Arts et Cultures des plateaux dans le cadre des festivités marquant la semaine du patrimoine culturelle du Grand Ogou 2018.

Au total 16 groupes ont pris part à cette finale qui s’est déroulée sur le terrain du lycée d’enseignement technique et professionnel d’Atakpamé après avoir passé l’étape de la demi-finale les 20 et 22 Août 2018.

Ces groupes sont repartis dans huit catégories dont Agbadja (A et B), Bobobo, Soo (A et B), Tchebe, Dondon et Tchingoume. L’entrée et la sortie sur scène, l’accoutrement, le message véhiculé dans les chansons et sa pertinence, la chorégraphie et l’esthétique sont les critères sur lesquels les membres de jury se sont basés pour sélectionner au finish les meilleurs groupes, huit au total.

Le Directeur régional des Arts et Cultures des plateaux, M. Monkli Kokou a remercié les organisateurs et les partenaires pour cette initiative culturelle qui a réuni tous les fils et filles de la préfecture.

Il a salué le caractère patriotique et le fair-play des groupes engagés dans la compétition tout en les exhortant à préserver ce climat du vivre ensemble et d’unité qui a régné tout au long de la compétition.

Il faut souligner que beaucoup d’innovations ont été apportées au festival de danses folkloriques cette année : le prix de la jeune fille et jeune artiste décerné à Mlle Sossavi Jane, et le prix fair-play remporté par le groupe Katchobi de Campement.

La cérémonie de remise des prix aux différents groupes aura lieu ce samedi 25 Août à la NSCT d’Atakpamé.

Evrard NOMAGNO