Fin à Kpalimé du 74ème Synode de l’EEPT : De grandes décisions...

Fin à Kpalimé du 74ème Synode de l’EEPT : De grandes décisions et recommandations prises

SHARE
Pasteur Paul Mensah AVINOU lors du culte d’ouverture
Pasteur Paul Mensah AVINOU lors du culte d’ouverture
image_pdfimage_print

La gestion de l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo (EEPT) est décentralisée et confiée à des organes allant  des conseils paroissiaux au synode en passant par les conférences de districts et régionales. Le synode est l’organe suprême d’analyse et d’orientation de la vie de l’église, l’instance de décision touchant aux intérêts de l’église.

Quelques 90 délégués de l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo (EEPT) venus de toutes les régions ecclésiastiques du Togo,  en conclave depuis le 8 mai 2018 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé) pour le 74ème synode  de leur Eglise, se sont séparé ce dimanche après avoir formulé des recommandations et pris de grandes décisions à l’endroit des fidèles et des instances dirigeantes de l’église.

Placé sous le thème : « Remplis du Saint esprit, vous serez mes témoins » (dont le texte de base est tiré de Actes 1 Verset 8), ce 74ème synode a regroupé des délégués invités et des inspecteurs de l’EEPT de toutes les régions ecclésiastiques  du Togo, des partenaires des Eglises sœurs des pays étrangers, des membres et fidèles de l’EEPT.

Durant cinq jours de travaux, ce synode a permis aux différents délégués de débattre de la vie de l’EEPT, de faire le bilan moral, spirituel, financier et matériel et d’analyser le plan d’activités de l’église au cours de l’année 2017.

Ce rendez-vous a également permis aux délégués de faire un exposé et un débat sur le thème du synode, d’amender et d’adopter le rapport d’activités exercice 2017 du comté synodal, le rapport sur la gestion des ressources matérielles et financières exercice 2017, le rapport d’audit du commissaire au compte ainsi que le budget exercice 2018 votée par le comité synodal.

Au cours de ce synode, neuf (09) grandes décisions ont été prises suites aux différents débats :

  • Le synode a adopté le principe que l’EEPT procède à un recensement général de ses fidèles dans un délai de 3 mois, juste après ce synode.
  • Le synode a donné son accord pour la célébration à partir de cette 2018, d’une semaine de la santé de l’EEPT, qui se tiendra du 8 au 15 juillet
  • L’élection d’un nouveau modérateur de l’EEPT, en la personne du Pasteur Daniel Mawussi AKOTIA pour un mandat de 4 ans (2018-2022)
  • La consécration de sept (07) nouveau pasteur stagiaire au ministère pastoral
  • Le synode est un rendez-vous qui se tient chaque année dans une ville du Togo. Mais à partir de cette année 2018, il se tiendra une fois tous les deux ans.
  • L’examen et l’amélioration du système financier de l’EEPT
  • L’étude de tous les documents de l’Eglise.

« Le synode a pour rôle de faire venir tous les rapports de toutes les régions ecclésiastiques de l’EEPT et les directeurs de l’église. C’est une assise qui tient compte de la vie de l’église dans son ensemble. C’est au cours de ce synode que l’église examine pour voir comment elle a traversé l’année et comment abordé la nouvelle année », a déclaré le Secrétaire synodal de l’EEPT, Kossi BEBEFE.

Ces décisions selon ce dernier,  vont toujours changer beaucoup de choses dans la vie de l’église. « Après avoir passé une année, nous nous rassemblons  pour voir comment nous  avez passé l’année. Nous analysons les problèmes rencontrés au cours de l’année et nous cherchons les éléments de réponses pour continuer à vivre normalement au niveau de l’église », a expliqué M. BEBEFE.

Précisons qu’au cours de ce 74ème synode, Révérend Dr Daniel Mawussi AKOTIA a été élu nouveau modérateur de l’EEPT pour un mandat de 4 ans (2018-2022). Il a obtenu 54 voix contre 41 pour  le Révérend Dr. KAKPO. Daniel Mawussi AKOTIA succède ainsi au Révérend Pasteur Paul Mensah AVINOU (en photo, donnant la bénédiction lors du culte d’ouverture).

De notre correspondant à Kpalimé, Mensah ASSOGBAGUE