Colloque sur le dialogue inter-religieux : La Fondation Mohammed VI en action...

Colloque sur le dialogue inter-religieux : La Fondation Mohammed VI en action pour la paix au Togo

SHARE
Photo de famille
Photo de famille
image_pdfimage_print

La Fondation Mohammed VI des Oulémas africains à travers sa section togolaise, joue sa partition en faveur de la paix et du vivre ensemble dans le pays. Cette organisation tient en effet depuis ce samedi à Lomé, un colloque national sur le dialogue inter-religieux, une première du genre dont les débats sont focalisés sur le thème central : « message éternel des religions ».

C’est le Ministre de la sécurité et de la protection civile, Général Damehame Yark qui a, au nom de son collègue de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, présidé l’ouverture des travaux de ce colloque en présence d’une importante délégation d’Oulémas marocains, des membres de la section togolaise de la Fondation, et de plusieurs autres fidèles musulmans de même que des responsables d’autres confessions religieuses (catholique et protestant).

Selon le président de la section togolaise de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, ce rendez-vous s’inscrit dans le cadre du plan d’action annuel de la section Togo de la Fondation. « Le colloque se veut une véritable occasion d’insuffler un nouveau dynamisme au cadre de discussion entre les religieux, bâtisseurs de la paix sous toutes ses formes avec les efforts des gouvernants », a indiqué Mamadou Abdoulbatchi.

Le Ministre Yark a d’abord au nom du Gouvernement, félicité le Roi Mohammed VI et les organisateurs de l’évènement avant d’expliquer la nécessité pour les communautés de se mettre ensemble  dans une approche de dialogue, d’ouverture de soi et surtout d’apprentissage afin de trouver des solutions idoines à l’hégémonie caractérisée par l’extrémisme religieux, la violence, la  haine, le terrorisme  et le rejet de tout.

« Le présent colloque est un véritable renfort éducatif et pédagogique au côté de toutes les mesures, politiques, institutionnelles, sociales et administratives que dispose le Togo pour une pratique religieuse libre, responsable, égalitaire voulues et mises en œuvre au plus haut sommet de l’Etat », a-t-il ajouté. « Héritiers des valeurs nobles de paix, du vivre ensemble et de cohésion sociale, nous devrons les transmettre aux générations futures et ceci à travers des rencontres de partage et d’ouverture sur les autres », a précisé le ministre de la sécurité.

« Ce colloque est très important en ce moment où plusieurs pays connaissent le terrorisme, le fanatisme et la haine au nom de cette religion qui est l’islam qui n’a rien à voir avec le vrai islam qui prône la paix, la tolérance et le vivre ensemble », a pour sa part souligné Mohamed El Gourari, expert chargé de mission à la Fondation Mohammed VI.

Au programme de ce colloque, des débats sur diverses thématiques à savoir « le rôle du dialogue inter-religieux dans l’instauration des valeurs humaines universelles », « le dialogue comme essence des religions », « liberté religieuse, gage du vivre ensemble », « uniformité des messages des Prophètes de Dieu », « diversité religieuse, ethnique, richesse et consolidation de la nation ou facteur d’effritement ». Une charte dite « Déclaration de Lomé » sera adoptée à la fin des travaux.

Créée le 24 juin 2015 à Fès au Maroc, la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains est une institution islamique, un cadre de coopération entre les Oulémas du Maroc et ceux des autres pays africains dans une démarche conciliante pour un islam modèle, tolérant et de paix. Elle est présente dans 34 pays sur le continent.

David