Football : La CAF à la recherche d’un nouveau pays pour abriter...

Football : La CAF à la recherche d’un nouveau pays pour abriter le CHAN 2018

SHARE
image_pdfimage_print

Réunis ce samedi 23 septembre à Accra au Ghana, les responsables de la Confédération Africaine de Football (CAF) ont retiré au Kenya, l’organisation du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) prévue pour début 2018. Dans la foulée, le Comité exécutif de la CAF a accordé un délai de sept (07) jours aux différentes associations nationales désireuses d’organiser le prochain CHAN, de pouvoir faire acte de candidature.

Le Kenya ne sera donc plus le pays organisateur du prochain CHAN comme initialement prévu. Les raisons évoquées par les responsables de la CAF sont d’ordre technique et sécuritaire.

D’abord le retard dans les travaux car selon les informations, trois des quatre stades censés accueillir les matches ne sont pas totalement prêts, alors que la compétition démarre en début d’année (à partir du 12 janvier). « A une écrasante majorité des membres présents, il a été décidé du retrait de la compétition au Kenya au regard des retards accumulés et de différents rapports des missions d’inspection conduites dans le pays, dont la dernière s’est déroulée du 11 au 17 septembre 2017 », lit-on dans un communiqué rendu public sur le site internet de la CAF.

Il y a ensuite l’instabilité sociopolitique actuelle du pays, suite à un nouveau report de l’élection présidentielle, une situation qui ne rassure pas les dirigeants du football africain.

L’identité du nouveau pays hôté de la compétition sera dévoilée dans un délai de 15 jours maximum à compter de l’ouverture de l’appel à candidatures.

Le CHAN est la deuxième plus grande compétition de football sur le continent africain. Contrairement à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), ce championnat  regroupe les joueurs locaux de seize équipes africaines. La dernière édition organisée au Rwanda en 2016, a été remportée par la République Démocratique du Congo (RDC).

David S.