La HAAC renforce sa coopération avec le CSC du Burkina Faso

La HAAC renforce sa coopération avec le CSC du Burkina Faso

SHARE
Echange de documents entre Nathalie SOME et Pitang Tchalla
Echange de documents entre Nathalie SOME et Pitang Tchalla
image_pdfimage_print

C’est une nouvelle ère qui s’ouvre dans les relations entre la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) du Togo et le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) du Burkina Faso. Les deux institutions de régulation renforcent leur relation d’amitié et de coopération à travers un protocole signé ce jeudi à Lomé.

Les documents de ce protocole de coopération ont été paraphés par le président de la HAAC, Pitang Tchalla et la présidente du CSC, Mme Nathalie SOME.

« La signature du présent protocole vise le renforcement de la coopération entre nos deux institutions dans le domaine de la régulation des médias », a indiqué Pitang Tchalla.

La présidente du CSC ira plus loin pour souligner qu’à travers ce protocole, les deux organes s’engagent entre autres, à renforcer non seulement l’autorité de leurs instances, mais aussi les capacités de leurs personnels, à échanger des rapports et plans d’actions annuels et mettre en place des systèmes fiables de collecte, de traitement et de diffusion de l’information et de la documentation.

Un plan d’action viendra donner les détails de cette coopération.

Il faut souligner que la HAAC et CSC appartiennent à des réseaux régionaux et sous régionaux des régulateurs notamment le Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication (RIARC), le Réseau Francophone de Régulation des Médias (REFRAM) et la Plateforme des pays membres de l’UEMOA et de la Guinée.

David