Photo de famille

Des hommes d’affaires indiens à la conquête du marché économique togolais

Une délégation d’hommes d’affaires  indiens a échangé ce lundi 09 juillet 2018 à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) avec les responsables d’entreprises, de société et des associations professionnelles, occasion de présenter à ces derniers, les opportunités d’affaires qu’offre l’Inde au continent africain en général et au Togo en particulier, et de toucher du doigt les réalités du terrain.

Cette rencontre est une occasion pour les deux parties, la délégation indienne et les opérateurs économiques togolais, d’échanger sur les multiples opportunités d’affaires et nouer des partenariats fructueux et gagnant-gagnant.

La mission conduite par M. Saddhartha JAIN Chef de la délégation et le Chargé d’affaires de l’Ambassade du Togo en Inde Alexandre Galley Logosu-Téko, s’inscrit dans la continuité et le suivi du 13è Conclave Inde-Afrique qui a eu lieu en Mars dernier à New Dehli en terre indienne où les opérateurs économiques togolais avaient partagé les potentialités du Togo dans le but de nouer des partenariats d’affaires et de rechercher de potentiels investisseurs.

« Nous sommes venus apporter l’information de l’implantation des petites et moyennes industries au Togo pour que le Togo n’ait plus besoin dans le futur de beaucoup importer. Et les Togolais se sont montrés très réceptifs à notre message. Donc, pour nous, c’est un signe pour la marche en avant de cette coopération », a indiqué le chef de la délégation indienne  Saddhartha JAIN.

En marge de cette visite au Togo, la délégation a eu à échanger avec les premiers responsables togolais pour parler de la construction d’un hôpital de référence dans le pays. Aussi, juge-t-elle importante de faire du Togo le pionnier dans la construction d’un laboratoire d’analyse et de contrôle : «  Nous avons remarqué aussi qu’il n’y a pas de laboratoire de contrôle et d’analyse dans l’espace CEDEAO, et ce serait une bonne chose pour le Togo d’être le pionnier de ce département », a ajouté le Chef de la délégation.

Pour le Président de la CCIT, Germain MEBA, cette visite est la preuve que les hommes d’affaires indiens ont foi au Togo, en termes d’opportunités d’affaires et d’investissements. « La CCIT est engagée aujourd’hui à initier et à mettre en œuvre des projets dans plusieurs domaines notamment dans la formation professionnelle, l’énergie et l’agrobusiness », a-t-il souligné. La conseillère au commerce à la CCIT, Mme d’Almeida Boevi Tchotcho a pour sa part invité les opérateurs économiques togolais à saisir les opportunités qu’offrent de telles initiatives.

Espoir AMEHOASSI