IFAID/ Les étudiants du département de couture démontrent leur savoir-faire à travers...

IFAID/ Les étudiants du département de couture démontrent leur savoir-faire à travers un défilé de mode

SHARE
Une image du défilé de mode
Une image du défilé de mode
image_pdfimage_print

Une soirée de défilé de mode, c’est le canal choisi par les étudiants du département de couture de l’institut de Formation et d’Appui aux Initiatives de Développement (IFAID) pour démontrer leur savoir-faire en termes de style et de création. La première édition de cet évènement dénommée « nuit d’innovation et d’intégration » s’est déroulée ce samedi 07 avril au siège de l’Institut à Lomé en présence du personnel d’encadrement dont le Directeur général de l’IFAID Pascal Edoh AGBOVE, des parents et amis.

Pendant environ une heure d’horloge, les étudiants ont présenté au public à travers ce défilé de mode dans une ambiance empreinte de gaieté, les résultats de ce qu’ils ont déjà appris dans ce département notamment la confection des chemises, des robes et autres habits pour homme et dame.

« Je suis en apprentissage dans ce centre seulement depuis janvier dernier. La formation se passe très bien, les gens sont très accueillants. Ils nous montrent tout ce qu’on doit savoir et nous aident aussi dans tout ce qu’on doit faire. Après trois mois de formation, je suis déjà capable de faire beaucoup de choses dont les corsages, les chemises, les jupes etc.…», s’est réjouie Mlle Raymonda Kamavoh, une étudiante du centre.

Selon l’encadreur des étudiants, Charles Tounou-Akué, la formation est basée non seulement sur des cours théoriques mais aussi et surtout de la pratique avec éventuellement des interrogations pour tester au fur et à mesure, le niveau de maîtrise des étudiants lors de la formation qui dure 12 mois.

Ils sont au total 25 apprenants dont 18 filles dans ce département de couture qui fait parti des 27 filières de formation à l’IFAID, la branche de la formation professionnelle de l’ONG Initiative des Jeunes pour le Développement (IJD).

David S.