Un imposant défilé militaire et civil pour marquer le 58è anniversaire de...

Un imposant défilé militaire et civil pour marquer le 58è anniversaire de l’indépendance du Togo

SHARE
Passage des troupes motorisées de l’armée togolaise
Passage des troupes motorisées de l’armée togolaise
image_pdfimage_print

Les manifestations du 58è anniversaire de l’indépendance du Togo connaissent leur apothéose ce vendredi 27 avril.  Un grand défilé militaire et civil s’est déroulé ce matin à Lomé en présence du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, chef suprême des armées.

Plusieurs autres autorités ont également assisté au défilé. Parmi celles-ci, le Premier ministre Komi Selom Klassou, le président de l’Assemblée nationale Dama Dramani, les membres du gouvernement, les Président des institutions de la République, les députés, les membres du corps diplomatique et consulaire accrédité au Togo et autres autorités politiques, administratives, militaires, traditionnelles et religieuses.

Tout a commencé  aux environs de 08 heures 30 minutes GMT avec l’arrivée du Chef de l’Etat à bord du cortège présidentiel sur fond de la musique principale des Forces Armées Togolaise (FAT) dans un impressionnant dispositif sécuritaire installé pour la circonstance.

Après avoir reçu les honneurs militaires, le Chef de l’Etat s’est ensuite installé  dans la loge avant de donner au Commandant des troupes, le quitus  pour le démarrage du défilé.

C’est la cavalerie de la gendarmerie nationale qui a été la  première à faire son passage sur la piste pour l’ouverture du bal du défilé après une démonstration de saut en parachute de 3500 mètres de hauteur par un  détachement des Forces Armées Togolaises (FAT).

Tour à tour, les différentes troupes militaires et paramilitaires de même que les civils en groupes organisés se sont succédés sous les acclamations du public, pendant plus de deux heures d’horloge pour célébrer la mémoire des pionniers de l’indépendance, ceux-là même qui se sont sacrifiés pour que naisse la nation togolaise.

Les troupes motorisées de l’armée togolaise (les véhicules de reconnaissance, l’infanterie motorisée, la composante blindée, les Lance-roquettes, les véhicules de transport logistique, l’escadron motocycliste de la police nationale, les éléments motorisés de la gendarmerie nationale et des sapeurs-pompiers etc…) ont également leur passage sur le piste sous les ovations du public.

Le défilé a pris fin aux environs de 11 heures 30 minutes avec le départ des autorités. Les manifestations se poursuivent avec des réjouissances dans les quartiers et demain samedi avec la finale de l’édition 2018 de la coupe de l’indépendance.

David S.