La CDPA forme ses cadres en droits de l’Homme et décentralisation

La CDPA forme ses cadres en droits de l’Homme et décentralisation

SHARE
image_pdfimage_print

La Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) se donne les outils et l’assurance nécessaires pour continuer à se battre en vue d’atteindre ses objectifs. En effet, dans le cadre du programme « Contribution de la CDPA à l’enracinement de la démocratie et à l’organisation d’élections locales démocratiques et paisibles au Togo », cette formation politique organise depuis ce 12 Juillet 2016 à Lomé, une formation de formateurs dans les domaines de la démocratie, la citoyenneté, les droits de l’homme et la décentralisation.

Initié en partenariat avec la fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES), ce programme de formation est destiné à une première vague de 40 cadres du parti en provenance d’une vingtaine de fédérations.

« Ce séminaire sera marqué, le samedi 16 juillet à 13 heures 30 minutes, par une démonstration de dissémination à la base par les nouveaux  impétrants devant les médias », précise un communiqué de presse parvenu à la rédaction de « La voix de la nation ».

Cette présente formation sera suivie de la troisième phase du programme qui est baptisée « Sous la paillote ». Le souci est de permettre aux nouveaux formateurs de transférer leur savoir et savoir-faire à environ 200 militants dans chaque fédération qui à leur tour, animeront des débats publics dans les communautés.

Pour rappel, le premier séminaire qui avait servi de lancement au programme avait permis de réunir une quinzaine d’experts de haut niveau qui ont contribué à élaborer des documents didactiques dans plusieurs domaines dont  la démocratie, la citoyenneté, la République et ses institutions, l’administration et les services publics , la décentralisation et les élections locales.

David SOKLOU

En image : Brigitte Kafui ADJAMAGBO JOHNSON, secrétaire générale de la CDPA