La Fédération Togolaise de Football victime d’un braquage

La Fédération Togolaise de Football victime d’un braquage

SHARE
Siège de la FTF à Lomé
Siège de la FTF à Lomé
image_pdfimage_print

C’est une mauvaise nouvelle dans le monde du football togolais. Le siège de la Fédération Togolaise de Football (FTF) a été victime d’un braquage dans la nuit du lundi 03 au mardi 04 Septembre 2018. Selon les informations parvenues à notre Rédaction, plusieurs bureaux ont été défoncés notamment celui du Président de la Fédération, ceux des deux vices présidents, du Secrétaire Général et du Comptable. Un policier en faction aurait été aussi grièvement blessé et évacué à l’hôpital pour des soins intensifs.

En attendant que les responsables de la FTF ne situent l’opinion sur l’ampleur des dégâts causés, il est signalé d’importants dégâts matériels avec des bureaux saccagés. Les braqueurs auraient également emporté une somme d’argent et autres biens matériels.

Ce braquage intervient au moment où les Eperviers du Togo s’activent dans les préparatifs pour affronter les Ecureuils du Bénin dimanche prochain à Lomé dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2019.

Il faut signaler que ces derniers temps, les actes de braquage se sont répétés à Lomé. La station d’essence T-Oil du Marché de Bè avait déjà été victime le 28 août dernier d’un braquage. Le week-end écoulé au quartier Hanoukopé, un cambiste d’origine congolaise a reçu également la visite des braqueurs qui ont réussi à emporter une somme évaluée à plus de 3 millions de FCFA. Le cambiste en question décèdera plus tard des suites de ses blessures.

Vivement que les autorités en charge de la sécurité et de la protection civile mettent la main sur ces individus qui ne semblent pas désarmer. Il faut signaler que Lomé et ses environs ont enregistré au premier semestre de 2018 au Togo, le plus grand nombre de cambriolage : 44 au total, selon des chiffres communiqués il y a quelques semaines par le Ministère de la sécurité et de la protection civile.

David