L’alternance politique au centre de la convention nationale de l’ANC à Lomé

L’alternance politique au centre de la convention nationale de l’ANC à Lomé

SHARE
Des responsables et militants de l’ANC à la Convention
Des responsables et militants de l’ANC à la Convention
image_pdfimage_print

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a tenu ce samedi 26 Mai à Lomé, une convention nationale qui a réuni les responsables centraux et fédéraux du parti pendant une journée d’exposés et de débats autour du thème « l’alternance politique pour mieux vivre ensemble au Togo ».

Des centaines de participants représentant le Bureau National, les 93 fédérations nationales et internationales du parti, les Délégations nationales des Dames, de la Jeunesse et des Parlementaires, et autres Associations ont pris part aux travaux en présence du Président national du parti, Jean Pierre Fabre, chef de file d l’opposition.

Selon un communiqué de ce parti de l’opposition, ces assises visent à permettre aux militants non seulement de conforter leurs capacités d’exercice des droits politiques et civiques garantis par la Constitution et les lois, mais aussi de cerner davantage, à travers le mémorandum du regroupement des 14 partis politiques de l’opposition, les contours de la crise politique togolaise et son règlement qui selon l’ANC, passe par l’alternance politique.

Il s’est agi également pour les militants de recevoir les orientations et directives politiques du Bureau national du parti pour faire face aux enjeux actuels et aux défis internes et externes à relever pour atteindre les objectifs statutaires du parti.

« Nous allons discuter de la situation politique qui prévaut actuellement dans notre pays et réfléchir sur comment mieux vivre ensemble après l’alternance politique. Parce que sans alternance politique la crise politique actuelle ne trouvera pas solution », a indiqué Eric Dupuy, chargé à la Communication de l’ANC avant l’ouverture des travaux.

Cris DADA