Lancement d’une campagne nationale de sensibilisation sur la décentralisation au Togo

Lancement d’une campagne nationale de sensibilisation sur la décentralisation au Togo

SHARE
Cérémonie de lancement de la campagne
Cérémonie de lancement de la campagne
image_pdfimage_print

L’Organisation non  gouvernementale « Initiative des Jeunes pour le Développement » (IJD) et ses partenaires ont procédé ce jeudi à Lomé, au lancement d’une campagne nationale de sensibilisation sur la décentralisation et le développement communautaire au Togo. Une initiative qui vise à contribuer à la réussite du processus de décentralisation en cours dans le pays, grâce à un éveil de conscience collective des populations à la base.

Prévu pour durer six mois (entre juin et décembre 2018), cette campagne a pour objectif  de permettre à l’ensemble de la population de s’approprier les notions de décentralisation, de gouvernance locale et des actions de développement.

« L’Etat est en train de conduire le processus de décentralisation, initiative qui vise à transférer les compétences aux collectivités territoriales. Nous nous sommes rendu compte qu’une décentralisation sur papier sans l’implication des citoyens ne pourra pas être effective. C’est pourquoi nous avons lancé cette campagne parce que quoi qu’on dise, la décentralisation vise avant tout le développement à la base. Donc les citoyens qui sont visés par cette nouvelle forme de gouvernance de la cité doivent être sensibilisés pour qu’ils comprennent les enjeux et défis auxquels ils font face pour que nous puissions réussir la décentralisation », a expliqué Pascal Edoh AGBOVE, Directeur exécutif de l’ONG IJD et coordonnateur de la campagne.

Cette compagne sera conduite sur le terrain en toute neutralité politique et avec un sens aigu de responsabilité par des « Ambassadeurs de la décentralisation » formés à cet effet pour jouer les rôles d’éclaireurs, de sentinelles et de bâtisseurs de la cité.

Ces ambassadeurs iront vers les populations notamment les leaders d’opinions et autres responsables des CVD et CDQ pour les informer sur les textes relatifs à la décentralisation et aux libertés locales. Ils auront par ailleurs à accompagner les communautés dans le diagnostic de leurs besoins et dans l’élaboration des plans de développement afin que la décentralisation puisse être bénéfique pour l’ensemble de la population.

« Nous, ambassadeurs de la décentralisation, avons pris l’engagement d’aller vers les populations pour faire passer le message de manière bénévole et volontaire. Nous n’avons pas attenu le financement d’un partenaire avant d’enclencher ce processus et nous pensons que les bonnes volontés seront là pour collaborer avec nous afin que nous puissions vraiment réussir notre action », a souligné Pascal Edoh AGBOVE.

Il faut préciser que la cérémonie de lancement a été effectuée en présence des représentants du Ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, de celui de l’Action sociale, et de la Mairie de Lomé.

David