Libéria : Faure Gnassingbé et Alpha Condé en mission pour une élection...

Libéria : Faure Gnassingbé et Alpha Condé en mission pour une élection paisible

SHARE
Faure Gnassingbé et la présidente sortante du Libéria, Sirleaf Ellen
Faure Gnassingbé et la présidente sortante du Libéria, Sirleaf Ellen
image_pdfimage_print

Calmer les esprits et faire en sorte que l’élection présidentielle en cours au Libéria se déroule dans la paix et la quiétude. C’est à cet exercice que se sont livrés les présidents Faure Gnassingbé du Togo, président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et son homologue Alpha Condé de la Guinée, président de l’Union Africaine (UA), qui séjournent depuis mercredi 1er novembre 2017 à Monrovia au Libéria.

« Je me suis rendu ce jour à Morovia. Avec mon homologue, guinéen Alpha Condé, Président de l’Union Africaine et la Présidente Ellen Johson Sirleaf, nous discutons ensemble de la nécessité de faire aboutir le processus de l’élection présidentielle dans la paix et la quiétude », a écrit Faure Gnassingbé sur son compte Tweeter.

La tension est montée d’un cran au Libéria à l’approche du second tour de l’élection présidentielle prévu pour le 7 Novembre prochain. Certains partis ayant pris part au premier tour du scrutin (dont le parti au pouvoir), contestent les résultats. Leurs plaintes seront rejetées par la Commission électorale nationale (NEC). Ce qui fait réagir la Cour suprême qui suspend le prochain scrutin en attendant une rencontre avec la Commission électorale nationale.

Pour la Cour suprême, il n’y aura pas de nouveau scrutin tant qu’elle n’aura pas vidé le contentieux du premier tour de la présidentielle qui a vu l’ancienne star du football George Weah arrivé en tête, 39 % des voix contre 29,1 % pour Boakai son challenger.

Cris DADA