L’importation du tilapia provisoirement interdite au Togo

L’importation du tilapia provisoirement interdite au Togo

SHARE
Image de tilapias
Image de tilapias
image_pdfimage_print

Considérant l’alerte donnée par l’organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en date du 26 Mai 2017 sur l’apparition d’un virus mortel dénommé « Virus du tilapia lacustre TiLV) » affectant les tilapias, et de son degré de propagation, le Gouvernement vient de décider par un arrêté interministériel, de l’interdiction provisoire de l’importation de tilapias au Togo.

« L’importation, la détention en vue de la vente, la mise en vente, la vente, l’exposition et la distribution à titre gratuit de poisson tilapia sauvage ou d’élevage, vivant, sous la forme d’œufs, de juvéniles, de géniteurs ou de poisson tilapia mort sous forme congelé ou dérivé sont interdites sur le territoire national », indique l’article 1er de l’arrêté signé ce lundi 16 avril par le Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Ouro-Koura Agadazi et son collègue en charge du Commerce er de la promotion du secteur privé, Mme Bernadette Legzim-Balouki.

Le document précise que les titres d’importation des autres produits halieutiques et de leurs dérivés ne peuvent être délivrés que sur une autorisation de l’Autorité vétérinaire nationale. Aussi, selon l’arrêté, les produits et leurs dérivés autorisés doivent-ils être accompagnés de documents indiquant leur origine et de certificat vétérinaire dûment visé par un vétérinaire officiel du pays d’origine.

Cependant, par dérogation aux dispositions du présent arrêté, les opérateurs économiques importateurs de produits halieutiques au titre de transit international peuvent être autorisés sous les conditions strictes d’escorte douanière. « le tilapia élevé ou pêché dans les eaux togolaises ne comporte aucun risque et peut être consommé sans crainte », précise l’article 6 de l’arrêté.

Le Gouvernement avertit que pendant la durée de l’interdiction, il sera procédé à la saisie et à la destruction de toute espèce de tilapia sauvage et/ou d’élevage et produits dérivés de tilapias importés conformément aux dispositions relatives à la police sanitaire des animaux et sans préjudice des poursuites et sanctions prévues par la réglementation en vigueur.

David S.