Lomé accueille du 30 juillet au 5 Août 2016, le forum international...

Lomé accueille du 30 juillet au 5 Août 2016, le forum international des pays francophones d’Afrique sur le leadership

SHARE
image_pdfimage_print

Point nul besoin de le rappeler aujourd’hui que malgré leur nombre important, les femmes ne pèsent dans la balance pire n’occupent pas souvent des postes décisionnelles que ce soit dans l’administration publique que dans les privées.

Pour renverser la courbe, il sera organisé dans la capitale togolaise du 30 juillet au 5 Août prochain le premier forum international des pays africains francophones sur le leadership placé sous le thème :”Quel leadership féminin pour une Afrique émergente?”.

L’annonce a été faite ce vendredi à Lomé au cours d’une conférence de presse.

L’idée vient du Cercle d’initiative citoyenne pour le challenge et le changement en Afrique (CICCA) et l’Institut du droit d’inspiration et d’expression française au Togo (IDEF-Togo), deux (2) associations de droits togolais à activités multidisciplinaires.

Pendant sept (7) jours, environ trois (300) participants venus d’Afrique, d’Europe et d’autres horizons du monde francophone majoritairement des femmes viendront partager leur expérience et aider à poser les bases d’une approche innovante susceptible de favoriser l’éclosion d’un leadership féminin capable de porter les grands espoirs d’un idéal démocratique et d’une Afrique émergente.

“Les femmes et les filles ont une contribution cruciale à apporter à l’émergence et au développement du continent. C’est notre intérêt et notre affaire à nous tous parce que améliorer les conditions des femmes africaines requiert de profondes transformations des représentations et des structures de la société et que toute la société y gagnerait donc c’est toute la société qu’il convient d’y engager”, a déclaré le Président du bureau exécutif Dr CICCA, Me Koffi Sylvain Mensah-Attoh.

L’ambition de ce forum selon lui est d’aboutir sur la création d’un Observatoire du leadership féminin en Afrique et l’Institut de paix d’excellence en mettant en place des cadres de concertations entre toutes les parties prenantes de la question ou pour ” converger toutes les énergies positives et en dégager des positions communes”.

“Le seul fait de mobiliser les femmes le 8 mars et le 31 juillet de chaque année ne suffisent pas. C’est un acte de tous les jours et je suis convaincu que si nous laissons de côté les femmes, nous n’allons jamais réussir, donc ce forum sera le point de départ des actions en faveur des femmes africaines pour leur leadership”, a-t-il lancé.

Selon Arlene Dossou-Taama Trésorière Générale  de CICCA, ce forum sera une plateforme de partage d’expérience et de mettre en lumière les expériences des femmes leaders d’aujourd’hui pour inspirer les jeunes filles qui deviendront des femmes leaders de demain.

Trois (3) panels seront développés notamment ” Femmes, droits et réalités “, ” La femme leader dans les sociétés africaines émergentes”, et “Contribution de la femme au développement socioéconomique en Afrique”.

Les conclusions de ce forum prévu pour se dérouler chaque deux (2) ans, seront destinées aux décideurs des pays présents.

Joseph Ahodo