Siège de la BIDC à Lomé (image d’illustration)

Lomé accueille un Sommet extraordinaire de la CEDEAO

Lomé la capitale togolaise s’apprête à accueillir ce samedi 14 avril 2018, un Sommet extraordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à l’initiative du Président togolais Faure Gnassingbé, Président en exercice de l’organisation sous régionale.

De source officielle, cette session sera essentiellement consacrée à la crise bissau-guinéenne. Ce Sommet de Lomé fait d’ailleurs suite à une visite de travail d’une délégation ministérielle de la CEDEAO à Bissau le 11 avril dernier et aux recommandations de la précédente session de la Communauté tenue à Addis-Abeba en janvier dernier.

Au cours des travaux, les dirigeants ouest africains vont échanger lors d’un huis clos, autour de la situation sociopolitique en Guinée Bissau et faire le bilan de la mise en œuvre des différents accords.

Il faut rappeler qu’en sa qualité de Président en exercice de la CEDEAO, Faure Gnassingbé s’est investi ces derniers temps en faveur de la résolution durable de la crise en Guinée Bissau. Il a dans ce cadre rencontré à plusieurs reprises le Président José Mario Vaz et d’autres acteurs politiques de ce pays de la sous région.

Selon les informations, les Chefs d’Etat aborderont également au cours des travaux, les questions relatives à la situation dans plusieurs pays de la sous région ouest africaine. La crise sociopolitique actuelle du Togo sera sans doute au menu des débats. Le pays vit en effet depuis août 2017 au rythme d’une crise politique née des revendications d’une coalition de 14 parti de l’opposition qui réclame des réformes institutionnelles et constitutionnelles.

Malgré l’interdiction du Gouvernement, la coalition de l’opposition togolaise prévoit encore manifester ce samedi 14 avril dans les rues de Lomé et dans plusieurs autres localités du pays.

David