Des leaders de la coalition

L’opposition remobilise ses militants pour la manifestation de samedi prochain

La coalition des 14 partis de l’opposition tient à sa volonté de manifester malgré l’interdiction du Gouvernement. En conférence de presse ce jeudi à Lomé, les leaders de la coalition ont maintenu leur marche de ce samedi 14 avril.

La journée de ce jeudi (deuxième jour des manifestations pour le compte de cette semaine) a été plutôt calme par rapport à celle d’hier mercredi où les tentatives de regroupement ou de manifestation ont été systématiquement dispersées par les forces de l’ordre et de sécurité. Les points de départ des marches sont toujours bouclés par les éléments de la Police et de la Gendarmerie.

Selon le Président des FDR (parti membre de la Coalition) Me Paul Dodji Apévon, une sorte de peur a semblé gagner les manifestants à cause des pressions et intimidations de la journée de mercredi. Il précise cependant que ceci n’est pas synonyme de capitulation.

« Nous avons lancé la grande mobilisation afin que les gens puissent sortir pour la marche de samedi malgré le dispositif de répression », a-t-il indiqué lors de la conférence de presse.

Il faut rappeler que le bilan établi hier par la Coalition de l’opposition fait état de 25 blessés et des dégâts matériels notamment sur les véhicules des leaders de la coalition de même que des interpellations à Lomé et Kpalimé.

David