La lutte contre le VIH SIDA s’invite au sommet de Lomé sur...

La lutte contre le VIH SIDA s’invite au sommet de Lomé sur la sécurité maritime

SHARE
Onusida
Onusida
image_pdfimage_print

Dans le cadre des « side events » du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique, la problématique du VIH/ Sida sera au cœur d’intenses échanges ce vendredi 14 octobre 2016, autour du thème : « Le VIH, la Sécurité et les situations d’urgence humanitaire en Afrique ». Il s’agira d’un panel de haut niveau qui va se pencher d’une part, sur les conséquences du sida sur la paix et la sécurité en Afrique pour une meilleure application de la Résolution 1983 et, d’autre part, sur le VIH/sida et les opérations internationales de maintien de la paix en Afrique.

La Résolution 1983 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le VIH, la Sécurité et les situations d’urgence humanitaire soutient qu’une action internationale urgente et coordonnée continue de s’imposer pour enrayer l’impact de l’épidémie de VIH durant et après les conflits.

Comment les Etats peuvent-ils s’impliquer dans le processus de Résolution 1983 dans leur pays ? Dans la perspective de la fin du SIDA d’ici 2030, quel est le rôle pour les pays ? Voilà des interrogations qui trouveront des réponses au cours des échanges qui connaitront la présence de Djibril Diallo, Directeur Régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’ONUSIDA. Il s’agit également pour le panel de sensibiliser les participants à ce sommet sur la Résolution 1983 du Conseil de Sécurité et les recommandations de la dernière réunion sur le « VIH et sécurité : passé, présent et futur »,  tenue en marge de la réunion de Haut Niveau  de New-York en Juin dernier.

Les informations font état d’un accent qui sera mis aussi sur l’échange de bonnes pratiques et leçons apprises pour la mise en œuvre de la Résolution 1983 en Afrique.

Prendront part à ces échanges, d’éminentes personnalités dont Mamadi Diakité, Chef Bureau de la Sécurité et des Affaires Humanitaires, ONUSIDA-Genève, Smail Chergui, Commissaire Paix et Sécurité de l’Union Africaine, Mme Olatokunbo Ige, Directrice du Centre Régional des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique (UNREC).

Pour information, la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre souffre d’un retard important en termes d’accès aux services liés au VIH/Sida. Ce qui met en péril, la réalisation de l’objectif mondial de mettre fin à l’épidémie du VIH/Sida.

David  SOKLOU