Le Ministre Robert Dussey au 16ème sommet de la Francophonie

Le Ministre Robert Dussey au 16ème sommet de la Francophonie

SHARE
Ouverture du 16ème sommet de la Francophonie
Ouverture du 16ème sommet de la Francophonie
image_pdfimage_print

Le 16ème  sommet de la Francophonie s’est ouvert ce samedi 26 novembre à Antananarivo dans la capitale malgache autour du thème : « croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ».

Plus d’une trentaine de Chefs d’Etat et de gouvernements ayant le français en partage prennent part à ce sommet. Le Président de la République togolaise y est représenté par le Ministre des Affaires Etrangères, de la coopération et de l’intégration africaine, Robert Dussey.

Au-delà des échanges autour de la thématique centrale, les réflexions seront également portées sur le maintien de la paix et la lutte contre le terrorisme dans un monde de plus en plus marqué par des crises, des conflits, des menaces inédites et des inégalités.

« C’est avec les populations de tout l’espace francophone, sur les 5 continents, avec toutes ces collectivités si vaillantes, si ingénieuses, cette extraordinaire mosaïque de cultures, de savoir-faire et d’expérience, bien enracinés; c’est avec tous nos entrepreneurs, les femmes, les jeunes qui ont de l’énergie à revendre, une créativité et un dynamisme dont on ne peut se passer; c’est avec toutes ces forces vives qu’il nous faut penser et engager de manière inclusive la croissance partagée et le développement responsable, pour toute la stabilité souhaitée », a indiqué Mme Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie.

Cette journée est également marquée par une session en plénière consacrée à la passation de la  présidence du XVIe Sommet de la Francophonie entre le président de la République du Sénégal et celui de la République de Madagascar.

Une conférence de presse mettra fin aux travaux ce dimanche 27 novembre avec l’annonce du pays hôte du XVIIe sommet.

Il faut souligner qu’en prélude à l’ouverture de ce sommet, le ministre Robert Dussey a eu un entretien avec son homologue de l’Arménie, Edward Nalbandian dans le cadre de la conférence ministérielle de l’OIF. Le développement des relations bilatérales et les questions brulantes de l’heure notamment la crise syrienne et le dossier des réfugiés ont été au cœur de cet entretien.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) regroupe 54 Etats membres, 23 observateurs et 3 membres dits associés dont beaucoup ne sont pas francophones. Selon les statistiques de l’Organisation,  près de 274 millions de personnes peuvent être définies comme francophones de façon certaine dans le monde.

Cris DADA