Quel modèle économique pour la presse en ligne au Togo ?

Quel modèle économique pour la presse en ligne au Togo ?

SHARE
image_pdfimage_print

Aussi intéressantes les unes que les autres, les conférences se succèdent en marge des expositions à la deuxième édition de la foire « Made in Togo ». Les dernières thématiques développées dans le cadre des rencontres nationales du numérique et des objets connectés sont relatives au modèle économique pour les acteurs du web et les défis et perspectives de la presse en ligne au Togo.

Plusieurs sites internet sont créés pratiquement tous les jours au Togo mais les promoteurs de ces sites n’arrivent pas à en tirer pleinement profit d’autant plus que les internautes ont un accès libre et gratuit aux contenus de ces plateformes numériques. A partir de ce constat, le premier communicateur en la personne de Yohannes Akoli (rédacteur en chef à REPUBLIC OF TOGO), a identifié certaines pistes qui peuvent générer des revenus à la presse en ligne au Togo.

Il a dans ce sens évoqué la nécessité de la publicité pour la presse en ligne comme le cas au niveau de la presse « papier », la négociation de liens sponsorisés sur les sites et le développement des produits électroniques notamment des plateformes pour commercialiser des documents, des livres ou autres dessins animés. Yohannes Akoli a par ailleurs invité les administrateurs des sites internet à programmer des accès payants à certains contenus de haute valeur ajoutée.

Abordant justement la question relative aux défis et perspectives de la presse en ligne togolaise, Bonaventure Mawuvi a d’abord relevé que le numérique occupe une place de choix dans le paysage médiatique togolais dans la mesure où il permet une rapide diffusion de l’information. De plus, il a souligné que les médias traditionnels ont de nos jours, un support numérique pour pouvoir se faire beaucoup plus d’audience. Aux yeux du président de l’Association togolaise de la presse privée en ligne (ATOPPEL), il ne reste donc qu’aux promoteurs de cette presse, de mieux s’organiser pour pouvoir offrir des contenus originaux, spécifiques et bien renseignés afin qu’ils puissent vivre de ces nouveaux médias.

Le programme se poursuit ce lundi sur le site de la foire avec une conférence sur les stratégies, trucs et astuces pour maximiser les ventes des produits « 100 % Made in Togo » dans un environnement concurrentiel.

David