Ogou : Formation des femmes en fabrication de pagne teinté et gestion...

Ogou : Formation des femmes en fabrication de pagne teinté et gestion d’AGR

SHARE
Une image de l’ouverture de la formation
Une image de l’ouverture de la formation
image_pdfimage_print

Le centre des Affaires sociales d’Atakpamé dans la préfecture de l’Ogou, sert de cadre depuis le 06 Mars dernier à une formation des femmes en Activité Génératrice de Revenus (AGR).

C’est une initiative de l’Association pour la protection et le bien-être de la population (AS-PRO), avec l’appui du Fonds National d’Apprentissage, de Formation et de Perfectionnement Professionnel (FNAFPP).

Elles étaient une vingtaine de femmes à bénéficier la semaine dernière de cette formation qui rentre dans le cadre du Projet Formation des femmes de la région des Plateaux-Est en fabrication d’articles à usage courant en milieu rural et gestion d’AGR, officiellement lancé le 9 mars par le Préfet de l’Ogou, M. AKAKPO Edoh.

Cette formation de 05 jours qui a notamment porté sur la fabrication de pagne teinté (batik) et en gestion d’AGR, se poursuivra cette semaine au profit de 20 autres bénéficiaires des préfectures d’Anié, d’Amou, de Haho, de l’Ogou et de Wawa. L’objectif est de promouvoir le développement de la région des Plateaux-Est et de contribuer à l’épanouissement des femmes dans les zones rurales.

Le Préfet de l’Ogou a expliqué que ce projet est en adéquation avec ceux du Ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes qui fait de l’entrepreneuriat et du travail de la femme, une priorité. Il a émis le vœu qu’après cette formation, les femmes bénéficiaires puissent produire les pagnes teintés de qualité qui seront vendus sur les marchés à des prix supportables pour les populations.

« Ceci va créer des emplois et de la richesse car les fonds que les populations rurales et même citadines déboursent pour l’achat des tissus sont énormes y compris les savons », a-t-il ajouté.

« Ce projet a pour objectif la création de petites entreprises rurales pour stimuler l’économie rurale et partant, celle nationale », a pour sa part souligné le coordinateur de l’AS-PRO, M. NAGBE Robert-Hugues qui ajoute que le projet se veut un instrument pour le renforcement de capacités de plusieurs dizaines de femmes des milieux ruraux des Plateaux-Est, afin de leur permettre d’acquérir des connaissances et du savoir faire en fabrication des pagnes teinté (batik) ainsi que la notion d’entrepreneuriat rural et gestion d’AGR.

Evrard NOMANYO