Transport aérien: Ouverture à Lomé de la réunion ministérielle du MUTAA en...

Transport aérien: Ouverture à Lomé de la réunion ministérielle du MUTAA en présence de Faure Gnassingbé

SHARE
Une vue des participants
Une vue des participants
image_pdfimage_print

Les travaux du Conseil Ministériel sur l’opérationnalisation du Marché unique du transport aérien en Afrique (MUTAA) se sont ouverts ce lundi 28 Mai à Lomé en présence du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé désigné en janvier dernier par ses pairs pour conduire le processus.

Prennent part à cette réunion, les ministres des transports des Etats membres de l’Union Africaine (UA). Les travaux du Conseil seront axés sur l’examen et l’adoption des divers dossiers traités depuis vendredi dernier par les experts toujours à Lomé.

« C’est pour nous un des piliers majeurs de l’intégration du continent. En mettant en œuvre la zone de libre échange continental, le marché unique du transport aérien et le protocole de la libre circulation des personnes nous construisons notre avenir commun. Et cet avenir n’a d’autre nom que l’intégration de notre continent », a déclaré le Président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat qui a par ailleurs rassuré de la disponibilité de son institution à accompagner le processus de mise en œuvre du MUTAA.

La réunion de Lomé permettra de mettre sur les rails, le processus de mise en œuvre du marché unique du transport aérien en Afrique. A Lomé, toutes les résolutions seront prises pour la mise en œuvre effective de ce marché unique en Afrique. Un protocole d’accord sur l’harmonisation des accords de service aériens entre les Etats membres du MUTAA devra également être signé.

« Les résultats de ces travaux devraient permettre à notre continent de tirer le meilleur de son espace et d’accélérer sa propre intégration », a écrit Faure Gnassingbé sur on compte twitter.

Au total 26 pays africains ont déjà acté leur adhésion au MUTAA qui a pour but de libéraliser l’aviation civile sur le continent afin de booster l’intégration économique. L’opérationnalisation de la MUTAA devrait en effet permettre selon les informations, de déboucher sur la création de 300 000 emplois directs et de deux millions d’emplois indirects.

Le Marché Unique du Transport Aérien Africain est l’un des 12 projets phares de l’agenda 2063 de l’Union Africaine. Il avait été lancé à l’issue des travaux du 30è Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine tenu les 28 et 29 janvier derniers au siège de l’institution à Addis Abeba, en Ethiopie.

David