Ouverture des inscriptions pour Miss Togo 2018, la grande finale prévue le...

Ouverture des inscriptions pour Miss Togo 2018, la grande finale prévue le 25 août

SHARE
Mlle Cornelia Dédévi Adomayakpo et M. Gaspard Baka
Mlle Cornelia Dédévi Adomayakpo et M. Gaspard Baka
image_pdfimage_print

La grande finale de l’édition 2018 du concours national Miss Togo se tiendra le 25 août prochain, ont annoncé ce mercredi 09 Mai, les organisateurs au cours d’une rencontre avec la presse à Lomé.

Les inscriptions pour l’élection de la plus belle jeune fille du Togo pour le compte de cette année sont ainsi lancées par la même occasion.

Selon le Président du Comité Miss Togo, tout se fera comme l’année passée avec les étapes régionales avant la grande finale. « La liste est déjà ouverte sur l’ensemble du territoire national pour la prochaine élection de Miss Togo. La première régionale (Centrale, Kara et Savanes) se déroulera le 21 Juillet à Kara et la deuxième (Plateaux et Maritime), le 28 juillet à Lomé. Au total, 20 filles seront retenues pour la grande finale du 25 août à Lomé », a indiqué Gaspard Baka qui avait à ses côtés, M. Abdellah Thabiret, Directeur général de Moov-Togo, sponsor officiel de l’événement.

Cette cérémonie de lancement a été également l’occasion pour la miss Togo 2017, Mlle Cornelia Dédévi Adomayakpo de faire le bilan à mi-parcours de ses activités conformément à son mandat social qui porte sur « la réinsertion des prisonniers et la préservation de l’environnement ».

Elle a fait savoir que des actions ont été réalisées pour une amélioration des conditions carcérales et des approches de solutions à la réinsertion sociale de ces derniers. « Les premières actions ont été réalisées à la prison civile de Lomé le 08 Décembre 2017 à l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme. Nous sommes allés avec quelques matériels pour renforcer les capacités de la maison d’arrêt de Lomé dans son programme de réinsertion de ses locataires. Les mêmes actions ont été faites, il y a quelques semaines, à la prison civile d’Aného », a-t-elle déclaré.

En ce qui concerne le volet « préservation de l’environnement », les activités ont concerné la mise en terre de 500 plants notamment 200 plants d’arbres fruitiers autour de la prison d’Aného et 300 jeunes cocotiers à la plage, ceci en collaboration avec les autorités et autres diplomates en poste au Togo.

En sa qualité d’ambassadrice de la beauté togolaise, Mlle Cornelia Dédévi Adomayakpo a également eu à effectuer plusieurs voyages à l’étranger notamment en Allemagne, Belgique et France pour promouvoir le Togo dans plusieurs grands événements.

David