Phénomène des « Gay-men » : Quatre individus interpellés par la Police...

Phénomène des « Gay-men » : Quatre individus interpellés par la Police à Lomé

SHARE
Intervention des éléments de la Police nationale à Lomé
image_pdfimage_print

Face aux rumeurs selon lesquelles, des acteurs de crimes rituels connus sous le nom de « gay-men » auraient trouvé refuge dans certains quartiers de Lomé et autres localités du Togo, les services de Police ont entrepris des investigations qui ont conduit à l’interpellation ce 29 Mars 2018 de quatre individus d’origines étrangère à Lomé.

Ces individus sont présentement soumis à des vérifications et autres actes d’enquête en vue de retracer la nature de leurs activités, selon un communiqué publié ce vendredi par le Ministre de la sécurité et de la protection civile, Colonel Damehame Yark.

« Ces investigations se poursuivent en collaboration avec les services de sécurité d’autres pays voisins pour faire la lumière sur ce phénomène », poursuit le communiqué. Les investigations ont en effet pour objectif non seulement de vérifier l’authenticité des faits allégués, mais aussi d’interpeller tout individu suspect correspondant au profil souvent décrit.

Le ministre Yark a rassuré la population de la détermination du Gouvernement à préserver la paix et la quiétude. Il a par ailleurs invité les uns et les autres à une franche collaboration avec les forces de sécurité en dénonçant tout individu ou groupe d’individus aux activités suspectes qui seraient aperçus dans les quartiers.

Le phénomène de crimes rituels s’est intensifié ces derniers temps dans la sous régions notamment au Nigéria, en Côte d’Ivoire et au Bénin voisin où les criminels, traqués par la police béninoise, se seraient réfugiés dans plusieurs localités du Togo, semant la panique au sein de la population. Dépourvus de toute moralité, ces criminels se basent sur des sacrifices humains à des divinités occultes pour se donner du succès ou se faire de l’argent facile.

David