Plus de 3,6 milliards de l’UE pour la lutte contre le changement...

Plus de 3,6 milliards de l’UE pour la lutte contre le changement climatique au Togo

SHARE
Les Ambassadeurs lors de la conférence
Les Ambassadeurs lors de la conférence
image_pdfimage_print

Au Togo, le changement climatique a accentué la dégradation des ressources naturelles en générale et des ressources forestières en particulier. La lutte contre les effets néfastes du changement climatique fait partie intégrante du processus de développement socio-économique, avec comme axe central, la lutte contre la pauvreté. Pour aider le Togo à faire face à ce phénomène, la Délégation de l’UE appuie financièrement des projets dans le pays avec une enveloppe financière de 3,6 milliards de F CFA.

Cette subvention servira à accompagner des projets portés par des Organisations Non Gouvernementales (ONG) togolaises à savoir : Association pour la Jeunesse d’Afrique (AJA), Agence d’Appui aux Initiatives de Base Centrale (AGAIB), Organisation pour le Développement et l’Incitation à l’Auto Emploi (ODIAE), Entrepreneurs Du Monde  (EDM) et Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF).

Ce programme qui a pour ancrage institutionnel le ministère de l’environnement et des ressources forestières (MERF) a pour objectif d’appuyer le Togo dans la mise en œuvre d’une réponse nationale aux défis posés par le changement climatique et contribuer à l’émergence d’une économie résiliente et à faible émission de carbone.

Le financement s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la lutte contre le changement climatique (PALCC) qui va appuyer la poursuite du processus permettant l’appropriation de la thématique changement par les décideurs, de connaitre l’état du patrimoine ligneux du pays et de mettre en œuvre les activités d’atténuation des effets du changement climatique.

La signature des contrats intervenue ce lundi 24 septembre à Lomé a été suivie d’une conférence de presse marquant ainsi le début de la Semaine Européenne du Climat 2018 dans le pays. Elle a été animée par la représentation de l’UE au Togo, l’Ambassadeur de France, son collègue de l’Allemagne et le Ministre conseiller de la Délégation de l’UE. L’objectif est d’éclairer l’opinion sur les raisons de l’instauration d’une semaine européenne de la diplomatie  climatique et les efforts de l’UE en matière de lutte contre le changement climatique.

« Nous nous allions également aux Togolais pour mener cette bataille sur leur territoire. Car le Togo, ce petit émetteur, est avant tout une grande victime des changements climatiques. C’est pourquoi le service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade et l’AFD agissent de concert pour porter des initiatives  pro-climat au Togo : énergie et agriculture durables, lutte contre la déforestation, sensibilisation des populations, adaptation, renforcement des capacités des médias et acteurs de la société civile », a déclaré l’ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy.

C’est donc une semaine riche en activités qui est prévue jusqu’au 29 septembre prochain pour marquer cet engagement dans la lutte contre le changement climatique au Togo.

Espoir AMEHOASSI