Plus de 500 nouveaux volontaires s’engagent pour le développement du Togo

Plus de 500 nouveaux volontaires s’engagent pour le développement du Togo

SHARE
Les volontaires lors de leur prestation de serment
Les volontaires lors de leur prestation de serment
image_pdfimage_print

Plus de 500 jeunes viennent de s’engager dans le volontariat national de compétence au Togo. Ces jeunes essentiellement constitués d’agronomes, de sociologues, de comptables, d’éducateurs spécialisés et d’agents de développement communautaire ont prêté serment ce mercredi 03 octobre à Lomé au cours d’une cérémonie présidée par la ministre du Développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mme Victoire Tomégah-Dogbé.

Ces nouveaux volontaires font partie de la 13ème vague du volontariat national de compétence, ce qui porte le nombre total de volontaires mobilisés à plus de 8.700 jeunes depuis le démarrage de ce programme en 2011.

Cette 13ème vague de volontaires présente une particularité  en ce sens qu’elle comporte les Volontaires nationaux de l’enseignement (VNE). Mobilisés pour le compte du Projet de promotion de l’éducation en milieu rural et semi-urbain, ces volontaires nationaux de l’enseignement vont œuvrer aux côtés de leurs aînés de l’administration publique pour une éducation de qualité pour les élèves des zones reculées.

Cette cérémonie de prestation de serment marque l’engagement de ces nouveaux volontaires dans le développement du pays. La Ministre Victoire Tomégah-Dogbé les a exhortés à beaucoup de courage, de foi, d’abnégation et de détermination. « Soyez bons, confiants et déterminés. Chassez la peur et que Dieu vous accompagne », a-t-elle déclaré à leur endroit.

Egalement présent à cette cérémonie, le Coordonateur du système des Nations Unies au Togo, M. Damien Mama a partagé avec les volontaires nationaux, son expérience d’ancien volontaire des Nations Unies. Il les a conviés à donner le meilleur d’eux-mêmes au cours de leur mission pour le développement du pays.

Au Togo, le volontariat national s’entend comme toute activité non rémunérée, exercée librement, à temps plein, sur une période déterminée et de façon désintéressée par toute personne physique au profit d’une personne morale de droit public ou de droit privé poursuivant une mission d’intérêt général ou d’insertion professionnelle ou pour le développement social, économique et culturel d’une communauté de base ou d’une collectivité.

Piloté par le Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de l’Emploi des Jeunes à travers l’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT),  il s’agit d’un dispositif de culture d’engagement civique et de valorisation sociale des ressources humaines disponibles dans le pays. Sans salaire mais contre une indemnité, ils sont des milliers, ces volontaires qui, quotidiennement, contribuent volontairement aux solutions de développement du pays.

Au-delà du gain en expérience professionnelle, ils démontrent leur engagement citoyen dans l’exécution de différents travaux d’intérêt public au sein de leur communauté ou structure d’accueil. Des gestes à saluer et à encourager car cela y va du développement du pays.

David